BNN Africa news, African journalism, African blog, Africa opinion | MAITRE KATAKITI nous livre le quotidien du métier « d’avocat » au Togo - News - Interviews

world - Actualités & News worlddiaspora - Actualités & News diasporaafrica - Actualités & News africaalgeria - Actualités & News algeriaangola - Actualités & News angolabenin - Actualités & News beninbotswana - Actualités & News botswanaburkina-faso - Actualités & News burkina-fasoburundi - Actualités & News burundicameroon - Actualités & News camerooncape-verde - Actualités & News cape-verdecentral-african-republic - Actualités & News central-african-republicchad - Actualités & News chadcomoros - Actualités & News comoroscongo-drc - Actualités & News congo-drccongo-brazzaville - Actualités & News congo-brazzavilleivory-coast - Actualités & News ivory-coastdjibouti - Actualités & News djiboutiegypt - Actualités & News egyptequatorial-guinea - Actualités & News equatorial-guineaeritrea - Actualités & News eritreaethiopia - Actualités & News ethiopiagabon - Actualités & News gabongambia - Actualités & News gambiaghana - Actualités & News ghanaguinea - Actualités & News guineaguinea-bissau - Actualités & News guinea-bissaukenya - Actualités & News kenyalesotho - Actualités & News lesotholiberia - Actualités & News liberialibya - Actualités & News libyamadagascar - Actualités & News madagascarmalawi - Actualités & News malawimali - Actualités & News malimauritania - Actualités & News mauritaniamauritius - Actualités & News mauritiusmorocco - Actualités & News moroccomozambique - Actualités & News mozambiquenamibia - Actualités & News namibianiger - Actualités & News nigernigeria - Actualités & News nigeriarwanda - Actualités & News rwandasaint-helena - Actualités & News saint-helenasahrawi-republic - Actualités & News sahrawi-republicsao-tome-and-principe - Actualités & News sao-tome-and-principesenegal - Actualités & News senegalseychelles - Actualités & News seychellessierra-leone - Actualités & News sierra-leonesomalia - Actualités & News somaliasouth-africa - Actualités & News south-africasouth-sudan - Actualités & News south-sudansudan - Actualités & News sudanswaziland - Actualités & News swazilandtanzania - Actualités & News tanzaniatogo - Actualités & News togotunisia - Actualités & News tunisiauganda - Actualités & News ugandazambia - Actualités & News zambiazimbabwe - Actualités & News zimbabwe
Filter by country
  • : Africa News & Blogs

    > MAITRE KATAKITI nous livre le quotidien du métier « d’avocat » au Togo

    10 September 2015 in News - Interviews

    Admirations pour la plus part des étudiants en droit, la profession d’avocat reste un métier dont une grande partie de la population togolaise ignore la portée. La société n’hésite donc pas à se poser plusieurs questions : A...Load more

    Admirations pour la plus part des étudiants en droit, la profession d’avocat reste un métier dont une grande partie de la population togolaise ignore la portée. La société n’hésite donc pas à se poser plusieurs questions : A partir de quel moment doit-on faire recours à un avocat dans une affaire ? Les avocats de Togo ne sont-ils pas souvent corrompus ? Quelles sont les chances d’un individu de gagner un procès ? Tant de questionnements de la part des individus; ce qui nécessite le concours d’un professionnel du domaine. Pour plus d’explications notre équipe a choisi un avocat de la cour de Lomé dont la réputation témoigne le travail de titan qu’il ne cesse de faire pour la noble cause des populations opprimées jour et nuit. Il s’agit de Maître KATAKITI Afoh, avocat au Barreau de Lomé qui nous livre le quotidien des avocats, comment le métier se porte dans son ensemble ainsi que le devoir qui les incombe vis-à-vis du client.

    Miva Social : Bonjour Maître

    Maître : Bonjour

    Miva Social : Les « Mivaistes » veulent savoir qui est Maître KATAKITI

    Maître : Je me nomme Maître KATAKITI Afoh Gado Bernard. Je suis Avocat inscrit au Barreau de Lomé depuis le 28 octobre 1999. Nous étions dix (10) à prêter serment ce 28 octobre. Nous nous sommes alors constitués en une fraternité dénommée « LE GROUPE DES DIX ». Nous nous retrouvons fréquemment et surtout chaque 28 octobre de l’an pour revivre la grâce que Dieu nous a faite en nous faisant entrer dans la grande maison des Avocats du Togo.

    Miva Social : Vous êtes Avocat à la Cour de Lomé. Comment se porte la profession d’Avocat actuellement à Lomé et au Togo en général ?

    Maître KATAKITI : La profession d’Avocat au Togo se porte très bien, contrairement à ce que peuvent penser les détracteurs. Un monde sans Avocats est une jungle; un pays sans Avocats est un calvaire, une cité en danger de perdition.

    Miva social : On a souvent l’habitude d’entendre dire que : « Les avocats sont des défenseurs du diable ». Adhérez-vous à ce propos ?

    Maître KATAKITI : Dire que l’Avocat est un “défenseur du diable” me fait sourire et me parait juste. Mais il faut qu’on se comprenne et qu’on s’entende sur le mot ” diable “. Le diable, c’est le démon, le mauvais ange. Pris sous cet angle, je dirai que l’Avocat n’est pas un défenseur du diable. Cependant, le diable est souvent utilisé dans des expressions comme : La beauté du diable; c’est –à-dire celle qui ne tient qu’à la jeunesse, tirer le diable par la queue; ce qi signifie avoir grand-peine à assurer sa subsistance, loger le diable dans sa bourse; qui veut dire n’avoir pas de sou, avoir le diable au corps : être violent, turbulent, vif, audacieux. Aussi faire le diable à quatre : faire beaucoup de bruit, un pauvre diable pour dire un homme qui est dans la misère, et enfin une diable d’affaire pour dire un diable de métier : une affaire difficile, un métier pénible.

    Miva Social : Pour tout résumer…

    Maître KATAKITI : Vu sous ces divers angles, je dirais volontiers que l’Avocat est le défenseur du diable. En effet, c’est beaucoup plus le misérable, l’affreux, le malade, la veuve, l’orphelin, le souffrant, l’errant, le laisser pour compte, le violent, le turbulent pour ne citer que ceux-là, qui ont besoin d’être défendu, d’être soutenu, secouru, assisté, aidé. Car comme l’a dit notre Seigneur Jésus-Christ, ce ne sont pas les biens-portants, ceux qui n’ont besoin de rien, qui ont besoin de médecin, mais bien ceux qui sont malades, ceux qui souffrent, ceux qui sont misérables, ceux qui sont marginalisés, abandonnés. Voilà d’ailleurs pourquoi il nous a envoyé un DEFENSEUR, l’Esprit-Saint. Piliers de la démocratie, les Avocats défendent les droits de chacun, l’équité et la liberté de tous. A travers leurs combats, ils influent aussi sur le destin des vies ordinaires, et au-delà, sur la société d’aujourd’hui et de demain. Pour le commun des mortels, la défense assurée par un Avocat consisterait à trahir l’honnête homme au profit du malfrat. L’Avocat serait donc un sorcier des mots, détenteur d’un savoir-faire permettant de déformer le réel, de l’ajuster à sa cause. L’Avocat serait un homme ou une femme de peu de scrupules, capable de mentir pour faire acquitter le criminel.

    Miva Social : Comment arrivez-vous à concilier la profession avec votre foi ?

    J’arrive à concilier ma profession avec ma foi grâce justement à la confiance que je place en Dieu en invoquant toujours son Esprit-Saint. Ma profession d’Avocat est un sacerdoce. Et je sais que par le sacerdoce, le Christ-Jésus me dit que je dois être doux et humble de cœur. Je dois prendre sur moi la misère, la souffrance, le fardeau, la peine de mon frère et de ma sœur comme lui, le Christ-Jésus, l’a fait pour moi, pour toi, pour nous, sur la croix. Ainsi, je ne trouve donc pas de difficulté à concilier ma profession à ma foi, car mon serment m’invite à venir au secours de la veuve et de l’orphelin.

     

    Très souvent quand je partage un repas avec des prêtres je leur dis qu’en ma qualité d’Avocat, je ne fais que continuer dans ma robe noire ce qu’ils ont commencé et continue aussi d’accomplir dans leur mission.

     

    Je me suis fixé ce but de voler au secours de mon frère et de ma sœur lors de mon serment et ma profession ne saurait constituer pour moi un obstacle.

     

    Léonard de Vinci disait à juste titre : « Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas ».

     

    Ainsi, chaque matin avant toute activité, je fais mienne la prière adressée à Saint YVES, le patron des Avocats et des juristes : « Saint Yves, tant que tu as vécu parmi nous. Tu as été l’avocat des pauvres…. Priez pour ceux que nous avons du mal à aimer !
    Amen. »

    Miva Social : Vous faites partie intégrante des imminents avocats du Togo. Mais tout semble croire que vous êtes plus sollicités à l’extérieur du pays qu’à l’intérieur. Qu’est-ce qui explique cette réalité dans la mesure où l’affirmation semble être juste ?

    Maître KATAKITI : Dire que je fais partie intégrante des éminents Avocats du Togo. Non. Je n’en fais pas partie. Seulement je fais de mon mieux pour être à la hauteur des dossiers qui se présentent à mon Cabinet dans le seul but de satisfaire les attentes de mon client ou de ma cliente qui a placé sa confiance en moi en me confiant sa cause.

    Dire aussi que je suis beaucoup plus sollicité à l’extérieur du Togo qu’au Togo même, je dis aussi non. Je suis tout aussi sollicité au Togo qu’à l’extérieur de mon pays. L’Avocat est avant tout un homme de relations.

     

    Miva Social : Maître est-il marié ?

    Maître KATAKITI : Je suis marié et père de trois enfants; deux (02) garçons et une (01) fille, laquelle fille j’aime particulièrement bien.

    Miva Social : Le nombre de procès déjà gagné ? En avez-vous déjà perdu ?

    Maître KATAKITI : Comme je l’ai dit plus haut, je fais déjà seize (16) ans d’exercice de la profession d’Avocat.

    Le nombre de procès gagnés ou perdus, je n’en saurai vous dire. Ce que je sais c’est que j’ai beaucoup plus gagné mes procès que je n’ai perdu.

    Miva Social : Comment se sent un avocat quand il gagne un procès en toute légitimité ? Et s’il gagne de façon illégitime ? Bref pourrait on dire que le plus important dans la défense d’un client est de gagner le procès ou de le mériter ?

    Maître KATAKITI : Quand un Avocat gagne un procès en toute légitimité, il est fier de lui-même, de sa compétence intellectuelle et il fait en même temps la fierté de son client ou de sa cliente.

    Quand par contre un Avocat gagne son procès de façon illégitime, comme vous le dites, il est content aux yeux du public, mais au fond de lui-même il souffre ; il n’est pas joyeux. Il ne pourra pas avoir la tête haute en face de ses complices qui l’on aidé dans cette manœuvre illégitime. Il est comme un voleur ou quelqu’un qui gagne illicitement de l’argent et qui a peur d’en jouir ostensiblement. Il est pour ainsi dire malheureux.

    Le plus important donc pour l’Avocat n’est pas forcément de gagner le procès mais de mettre toute sa compétence, tous les moyens juridiques et légitimes au traitement et à la défense de la cause de son client ou de sa cliente. Et puisque dans un procès tout comme dans une compétition il faut bien que quelqu’un gagne, l’Avocat s’en remettra donc à la sagesse du Juge.

    Miva Social : Selon vous la justice togolaise est-elle partiale ou impartiale ? Corrompue ?

    Maître KATAKITI : Je m’en vais vous dire d’entrée de jeu qu’aucune œuvre humaine n’est parfaite. La perfection n’est pas de ce monde. Tout ce que vous ferez, il y aura toujours un groupe pour vous féliciter et un autre groupe pour vous critiquer et vous calomnier. Pour ma part, je sais que beaucoup d’efforts ont été faits et continuent d’être fait par le gouvernement togolais dans le sens de la modernisation de notre justice. Et beaucoup de fruits sont déjà à mettre à l’actif de notre justice.

    Miva social : Vous avez un cabinet dont les fonctionnaires tout comme les stagiaires ont souvent été très accueillants. Qui peut être aujourd’hui fonctionnaire ou stagiaire dans vos locaux ?

    Maître KATAKITI : Toute personne de bonne volonté motivée par le travail bien fait peut être stagiaire dans mon Cabinet.

    Miva Social : Quels sont les contraintes liées aujourd’hui au métier d’avocat au Togo ?

    Maître KATAKITI : S’agissant des contraintes liées au métier d’Avocat au Togo, je dirais tout simplement que le marché togolais est pour le moment petit, ajouté au fait que le citoyen togolais n’avait pas pris l’habitude de la justice et de la notion de se faire assister et conseiller par un Avocat dans ses affaires et ses problèmes.

    Miva Social : Nous voudrions connaitre les grands axes de votre parcours pour parvenir à votre titre.

    Maître KATAKITI : Les grands axes de mon parcours pour parvenir à mon titre d’Avocat, je préfère garder le silence. Car en effet, la déontologie de la profession d’Avocat interdit à tout Avocat de se faire de la publicité.

    Miva Social : Quelles sont les relations qui vous lient aux autres avocats du Togo ?

    Maître KATAKITI : Mes relations avec mes confrères et consœurs sont très bonnes et confraternelles même si par moment à l’issue d’un procès où on se retrouve l’un en face de l’autre, on se prend la tête !!!

    Miva Social : Aujourd’hui dans le monde entier, l’égalité des peuples est criée sur tous les toits. S’il advenait qu’on vous choisisse pour la défense d’un homosexuel, le feriez-vous ?

    Maître KATAKITI : Je défendrai volontiers un homosexuel si on me demandait de le faire ou s’il me le demandait. Car, défendre quelqu’un dans notre profession ne veut pas dire forcément adhérer ou approuver ce que la personne est, fait ou a fait. Mais c’est de chercher à comprendre la personne et à révéler à la société le “pourquoi ” du comportement de cette personne en vue de la recherche d’une solution.

    Miva Social : Votre métier demande beaucoup de concentration et assez de temps au service. Comment arrivez-vous à le concilier avec vos programmes familiaux ?

    Maître KATAKITI : L’Avocat n’a presque pas de vie ou d’intimité familiale. Et pour cela il faut vraiment que l’Avocat se fasse violence en prenant des temps de vacances pour se retirer et vivre pleinement avec sa famille.

    Miva Social : Les gens disent la plupart du temps que le pauvre ne peut jamais gagner de procès car il est démuni. N’importe quel citoyen peut-il prendre de nos jours un avocat ?

    Maître KATAKITI : Dire que le pauvre ne peut jamais gagner le procès n’est pas juste. C’est vrai que le pauvre a des moyens limités pour affronter une personne nantie devant la justice, mais si le droit est de son côté, ni la personne nantie, ni le juge ne pourront rien si ce n’est rendre la justice en sa faveur. Cependant tout est affaire de conscience. Notre premier palais de justice et notre première prison se trouvent à l’intérieur de nous-mêmes : c’est notre cœur, c’est notre conscience.

    Miva Social : Les gens disent la plupart du temps que le pauvre ne peut jamais gagner de procès car il est démuni. N’importe quel citoyen peut-il prendre de nos jours un avocat ?

    Maître KATAKITI : Aujourd’hui tout le monde peut se faire assister d’un Avocat grâce à la mise en place par le gouvernement et les organismes et associations des droits de l’homme de l’aide juridictionnelle.

    Miva Social : Vos hobbies ?

    Maître KATAKITI : J’aime le sport et je voyage

    Miva Social : Justement vous avez été reconnu de 2012 à 2013 comme l’acteur principal ayant poussé une quarantaine de jeunes de la paroisse universitaire à la réalisation d’une œuvre phénoménale : la comédie musicale « OURRA » avec treize (13) représentations époustouflantes à l’Agora Senghor. Dites-nous vos meilleurs moments vécus avec ces jeunes et ce qu’ils sont devenus à ce jour ?

    Maître KATAKITI : Dire que j’ai été acteur principal d’OURRA, c’est trop dire. Je n’ai fait qu’apporter mon concours à des jeunes en qui j’ai décelé beaucoup de talents et de compétence.

    Mes moments les plus heureux c’est quand je les voyais sur scène avec toute leur volonté de se donner pour réaliser un beau spectacle. Ces jeunes sont en train d’exceller dans divers domaines et je vois en eux un avenir radieux.

     

    About this Author or Blogger

    Journalist

    Nothing yet

    • Mivasocial Comment Plugin

    Language
    X We are working hard to make translations available and apologize for any translation errors. Please report any errors by contacting us today. - Thanks

    Choose a different Language

  • Translation


  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Afrique est le site Africain des actualités, nouvelles, blogs et notes Africains et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Africain le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités Africaines et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Afrique actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Mivasocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.