Le 14e bébé de la Rév Ami Youyou dans les bacs

« Ne wo dze anyiea wofɔ’na »: c’est le nom que porte le quatorzième (14e) album officiellement lancé le samedi 25 juin passé à Lomé par l’artiste togolaise de gospel : Rév Ami Youyou. Un joyau de dix (10) titres entre autres en anglais et en ewé qu’elle laisse à l’appréciation de ses fans.

« Ne wo dze anyiea wofɔ’na », terme éwé littéralement traduit par le fait de se relever après la chute, c’est le titre phare de ce album dix (10) titres lancé officiellement le week-end passé par  celle qui se nomme Eunice Abra AMEKOU, et plus connue sous le nom de Ami Youyou.

On retrouve aussi sur cet album des titres comme « Fofo nye » (Mon Père), « Nukae le dzo » (Que se passe-t-il ?), « We give you all the glory » (Nous te rendons toute la gloire), « God is good » (Dieu est bon) et bien d’autres.

Malgré le programme chargé de l’artiste dû à son ministère exercé à Texas depuis les Etats-Unis (Canaan International Ministries), elle a tout de même choisi de lancer dans son pays natal le Togo ce quatorzième (14e) opus, un joyau qui exhorte à la louange, à l’adoration de l’Eternel Dieu tout Puissant, à garder surtout la foi afin d’avancer malgré les embûches et les obstacles quotidiens.

Cet album constitue en quelque sorte l’autre moyen d’évangélisation de l’artiste d’autant plus qu’il traduit ces vécus ou expériences personnelles qui ne l’empêche pas tout de même de continuer le combat.

On se rappellera certainement encore de quelques titres : « Ne le kom de zome » (si tu me jettes dans le feu), « Agbo wo newu » (Que les portes s’ouvrent), des titres d’intercession tant appréciés dans les années antérieurs par les mélomanes de la musique gospel, en somme 23 ans de carrière avec de belles compositions qu’elle continue d’offrir au monde entier.

Amis, fans, parents et la presse ne se sont pas fait compter ce rendez-vous. La salle était bien remplie si bien que la présence d’artistes gospel venus soutenir leur grande sœur n’était pas remarquable. Néanmoins, la prophétesse rassure avoir gardé de bons liens avec tous hormis le diable : « Je n’ai pas de problèmes avec qui que ce soit à part le diable », disait-elle.

Cette sortie officielle a été effective dans un climat convivial et surtout dans une euphorie totale des fans qui ont revu leur idole puisqu’ils pensaient entre temps que l’artiste coupée de leur monde a mis fin à sa carrière artistique.IMG_6876 IMG_6880 IMG_6884

L’album est déjà disponible sur le marché.