LES ORPHELINATS AU TOGO ONT BESOIN DE NOUS AU COURS DE NOEL

Ce Dimanche 11 décembre 2016 à Clarksville Tennessee, “Dagan Foundation 501 c 3 organization charitable” basée aux USA a montré une fois encore combien les Africains savent prendre soin des siens. Les membres et supporteurs de cette foundation ont soutenu l’initiative “Togovi Give Back” en faisant sur place, une collecte de fonds d’un montant de $330.00 pour fournir de la nourriture à l’Orphelinat “Saints Anges” d’Atakpamé qui a perdu son fondateur pendant la fête de Noël de 2015.
Divers pays africains étaient représentés à savoir le Ghana, le Soudan, le Kenya, le Zimbabwe, la Cote d’Ivoire et le Nigeria.

« Togovi Give Back » est une grande Campagne humanitaire lancée par Baza Education et Mivasocial.com pour collecter de la nourriture et des fonds par un financement participatif de tous les togolais et les amis du Togo pour faire manger tous les orphelinats sur toute l’étendue du territoire togolais, du nord au sud pendant la Noël 2016 et le Nouvel an 2017.
Pendant la campagne 2015, l’initiative avait nourri 21 Orphelinats.
Si vous voulez soutenir cette œuvre,
– USA: Envoyez votre chèque a 6565 Premier Dr #D1Nashville, Tn 37209
N’oubliez pas que vos dons sont 100% déductibles d’impôt.
– Lomé-Togo: Envoyer votre participation par ☎flooz 98717808 ,
– Pour faire des dons en nature appelez le
+228 90 29 2703
??cliquez sur ce lien pour donner

“TOGOVI GIVE BACK EDITION 2016”, chaque orphelin doit manger au cours de Noel


??Visitez www.togovigiveback.com pour voir les activités de 2015.

Nous encourageons les autre Organisations charitables, les eglises et associations Togolaises oeuvrant partout dans le monde à soutenir:
– avec $ 200, 1 orphelinat pour achat de 50kg de Riz, 1 bidon de 25l d’huile, 1 Carton de Spaghetti, 1 Carton de Tomate et 1 mouton.

TOUT LE MONDE EST ORPHELINS PRÉSENT OU FUTUR.
LES ORPHELINS ONT BESOIN DE NOUS TOUS !!!

Que Dieu bénisse Mr Adolph Dagan le fondateur de Dagan Foundation, tous nos donateurs, sponsors. Bonne Année a tous.

Lycée Technique d’Adidogomé : Un élève a failli louper le devoir à cause de son écolage non payé

Seize mille francs (16.000F CFA); c’est la somme totale pour laquelle un élève du Lycée Technique d’Adidogome a failli rater un devoir qui était programmé au lendemain. Sauvé de justesse par une association de la place, tout a été normalisé avant qu’il n’ait le quitus de suivre les cours. Autant d’actes qui se passent un peu partout dans les écoles pour faute de moyens financiers avec des conséquences sans précédents sur ces derniers.
Vêtue d’un uniforme kaki, le jeune Abel n’a trouvé en début de matinée de ce mardi 29 novembre de place qu’à l’entrée de son établissement. D’un regard embarrassant corsé par un visage ébouriffé devant les portails du lycée technique, il se pose tant de questions concernant le devoir du lendemain qu’il aurait raté après son renvoi pour non payement de l’écolage.
En effet depuis quelques mois, le jeune orphelin de père était obligé de se débrouiller avec son petit frère de 14.
N’étant pas en mesure de fréquenter et de travailler au même moment pour joindre les deux bouts, son écolage est resté non payé jusqu’à ce qu’il ne soit renvoyé comme bon nombres de ses camarades et amis du dit établissement : « Je vis avec mon jeune frère à Agoè. On se débrouille pour aller à l’école et trouver de quoi vivre. Depuis que notre grande sœur est tombée malade au Ghana, notre maman a dû se dépêcher pour lui apporter de petits soins. Et plus le temps passe, plus nous avons du mal à s’en sortir…Je suis dehors car il m’ont renvoyé pour l’écolage », disait le jeune Abel.

La petite interrogation est de savoir si les devoirs n’ont plus leur valeur d’antan au Togo et si c’est spécialement à moins de 24 heures d’un devoir qu’il faut renvoyer un élève qui prépare son examen ?
Coïncidence ou providence ? C’est le moment ultime au cours duquel ont été réalisés les vœux solennels de ce jeune élève de 17 ans en classe de 1ere G3.
Comme l’ange qui apporte la nouvelle à Marie, Abel a été agréablement surpris par le passage d’un membre de la corporation Bazabaza ; une ONG qui s’occupe des enfants déshérités au Togo. Son écolage a été payé le même jour

Occasion de remercier cette association de bienfaisance qui d’ailleurs ouvre ses mains largement ouverte pour tout généreux donateur désirant le soutenir dans ses œuvres.
Pour ne pas déstabiliser l’éducation au Togo qui a déjà du plomb dans l’aile, il s’avère nécessaire de trouver les bons moyens et les bons moments pour que les parents payent l’écolage des enfants pour ne pas porter un coup dur aux enfants.
La responsabilité étant partagé les parents aussi de leur côté doivent honorer de leur engagement pour ne pas exposer leurs enfants à des sanctions qui pourront leur coûter plus tard les yeux de la tête.

Pour en savoir plus sur les activités de la corporation bazabaza cliquez sur www.bazabazaprojects.org

BAZA EDUCATION HONORE SES AMBASSADEURS

Pour la première fois, Baza Education souhaite honorer ses ambassadeurs. Baza Education a connu du succès grâce à la contribution de plusieurs bonnes volontés plus particulièrement son comité et ses ambassadeurs partout dans le monde.
Un Baza Ambassadeur est un volontaire qui organise des levées fonds locales. Son rôle principal est d’augmenter et à maintenir les contributions des individus, des associations et des églises pour la corporation Baza Baza dans son lieu de résidence.

Un Baza ambassadeur joue l’un des rôles ci-après:

La sensibilisation sur les buts et les objectifs de la corporation.
l’organisation des activités de levée de fonds et des évènements au moins une fois dans l’année telles que :
1. le lavage de voitures

2. la vente aux enchères (garage sale)

3. Bake Sale

Envoyez des lettres de « levée de fonds déjà rédigées par la corporation à des donateurs existants et potentiels.
Parrainer un enfant de rue
Qui peut devenir un Baza Ambassadeur ?
Toute personne qui a la volonté d’aider les enfants déshérités en Afrique à avoir une meilleure éducation.
Comment devenir un ambassadeur ?

1) Cliquez sur ce lien http://bazabazaprojects.org/ambassadors/
2) Remplissez le formulaire
3) Ou bien envoyez un email à bazaeducation228@gmail.com

4) Ou bien contactez le numéro 615 424 3297

Les ambassadeurs peuvent former leur propre équipe qui devra être approuvée par le conseil d’administration de la corporation mère.
Baza Education offre des cours de répétitions gratuits aux élèves en classe d’examen et soutient financièrement les répétiteurs (diplomés sans emplois). Ensemble nous pouvons changer l’avenir des enfants de rue.
Grand Merci a Tout Nos Ambassadeurs

BAZA EDUCATION HONORE SES AMBASSADEURS

Baza Ambassador
For the first time Baza Education wishes to honor its ambassadors. Baza Education has experienced success thanks to the contribution of many people such as the comitee and particularly our ambassadors around the world.
A Baza Ambassador is a volunteer who organizes local fund raising. Its main role is to help increase and maintain contributions of individuals, associations and churches to the corporation Baza Baza in his place of residence
An ambassador Baza plays one of the following roles:
Raising awareness about the aims and objectives of the corporation.
Conduct background survey activities and events at least once in the year, such as:
car wash
Garage Sale
Bake Sale
Send letters of “Fund Raising” already written by the corporation to existing and potential donors.
Sponsor a street child
Who can become an Ambassador Baza?
Anyone who has the desire to help underprivileged children in Africa á get a better education
How to become an ambassador?
1) Click on this link http://bazabazaprojects.org/ambassadors/
2) Fill out the form
3) Or send an email to bazaeducation228@gmail.com
4) Or contact 615 424 3297
Ambassadors can form their own team that should be approved by the Board of Directors of the corporation. Together we can give a better education to the next generation.
We Apreciate Our Ambassadors
aurelia ayaba bona edorh damien comlanvi jean leo rachel

La corporation Baza Baza distribue des “kits Noel baza “

La corporation Baza Baza et ses pensionnaires vous remercient de vos intentions que vous avez  bien voulu leur témoigner lors des fêtes de Noel et de Nouvel an. Grâce a l’effort de tout un chacun, la corporation Baza baza a  pu distribuer aux familles de Zogbegan, Adetsikope , Djagble et Kara un kit Noel Baza comprenant :
2 bols de riz
1/2 litre d’huile
2 sardines
2 boites de tomate
1 boîte de biscuit

Les familles bénéficiaires du kit Noel baza vous témoignent leur sympathie et leur remerciement.La Corporation Baza Baza tient a remercier le frère Bona Mensah, Wonderland de Fifi Homawo, Diaspora Togo Tv online de Jonathan Etse, www.Togosocial.com, le supermarché Concorde , Tony Hal, Aurelia Noupukou et d’autres donateurs.
Cette année les enfants de Baza Education ont été assistés  par le groupe Wonderland.  Wonderland est une association à but non lucrative créée  le vendredi 5 Septembre 2014, par un groupe de jeunes Togolais de la diaspora, et  a pour but de venir en aide aux enfants démunis et aussi à nos jeunes frères et sœurs dans leur éducation scolaire. L’association n’est qu’a ses débuts mais elle a déjà visité  une école primaire nommée Ecole Primaire Maternelle Bouba, et trois orphelinats dont Cehbed Togo de Célestin Mawussi, Baza Village de Djagble, et la Fondation Makafui de Mme Abitor Makafui, lors de son passage a Lomé au Togo. Les dons étaient composés de fournitures scolaires, de savons de lessive, des vivres et d’argent.
La joie partagée était immense, surtout de voir ces enfants si heureux, était notre mission, et nous avions été très émerveillés d’avoir mis le sourire aux lèvres de nos frères et sœurs. La Corporation Baza Baza très heureux et émus par l’honneur  et le geste de wonderland.Merci encore pour le  généreux soutien des donateurs et sponsors de Baza Education. Pour voir plus nos activités svp visitez www.bazabazaprojects.org
Merci

 

Sénégal : des activistes prônent l’arrêt du français comme langue officielle en Afrique francophone !!! Qu’en pensez vous?

Les pays africains francophones doivent cesser d’utiliser le français comme langue officielle et instaurer des langues de travail purement africaines, ont préconisé des activistes sénégalais, membres du Front patriotique pour le salut (FPS) dont les activités déployées dans le cadre d’un contre sommet à celui de la Francophonie (29-30 novembre à Dakar) ont été annihilées par des forces de l’ordre.
« Nous exigeons que se posent les questions politiques sous-jacentes au développement de l’Afrique qui passe avant tout par la souveraineté. Pour ce faire, il faut mettre immédiatement fin au statut inadmissible de la langue française comme langue officielle exclusive dans les pays dits francophones et ériger les langues africaines en langues de travail constitutionnellement reconnues », a dit Docteur Dialo Diop, porte-parole du jour du FPS au cours d’un point de presse, lundi à Dakar.

Dr Diop, en pourfendeur de l’Organisation internationale de la francophonie, a et estimé que ce que l’on appelle « pudiquement » la Francophonie est d’abord l’imposition de la langue française comme unique langue officielle.

« Jamais l’on a vu, a-t-il martelé, dans l’histoire de l’humanité, un pays connaître des progrès significatifs dans une langue ignorée de la majorité de ses habitants. La langue française crée un fossé insurmontable entre les élites et la masse car parlée par une infime minorité dominante ».

 

La distribution des kits scolaires par Baza Education dans 9 localités au Togo

Pour accompagner les enfants en difficulté à l’orée de cette rentrée scolaire 2014-2015, la corporation BAZA BAZA (Amour divin sans frontière) grâce à son projet Baza Education (éducation pour une génération future) a fait don de kits scolaires et payé les frais de scolarité dans des écoles privées à plus de 100 élèves orphelins et démunis dans 9 localités à savoir VOGAN, DJAGBLE, ADETICOPE, TSEVIE, ADAKPAME, AGOE CACAVELI, LEGBASSITO, TOTSI, ADIDOGOME SAGBADO et KARA.

« Baza Education » se veut un programme d’engagement à travers l’éducation grâce aux répétitions gratuites dans l’optique d’amener les populations à prendre en compte les besoins des enfants.
Support the project financially 115 repeaters recruited among students and retired teachers, and deployed 9 localities. Le projet soutient la scolarisation d’environ 1683 Students who take exams from primary to tertiary pendant the 3 years of the project. Education specialists frame repeaters and follow up their work.
Merci a Afro-american Bridge shipping Company de Jean Ekoue pour sa grande contribution de 6 cartons de cahiers de 100 pages, à www.Togosocial.com pour 100 sacs d’écoliers et les autres donnateurs. la fondatrice Eunice BazaBaza Mawussi au nom de l’équipe Baza USA, Baza Canada , Baza Togo (Rodrigue Tchangaye, Elom , Gnatepe Mawussi) , tient à remercier tous nos supporteurs, partenaires, contributeurs et sans oublier Ici Lomé pour sa contribution.
C’est une immense joie pour la corporation BAZA BAZA de voir ces enfants sur les chemins de l’école.
Le coordinateur de Kara (Emmanuel Fisher Patalaki) a dit ceci « une vieille a versé les larmes quand on a payé l’écolage de son enfant, j’ai failli ne pas pourvoir me retenir ». Cette dame n’a pas pu envoyer son enfant à l’école l’année passée pour n’avoir pas eu les moyens de payer les fournitures ce qui est fait cette année par Baza Education.
Nous prions pour une année scolaire pacifique et couronnée de succès. Bonne rentrée à tous les élèves . Pour plus d’information, visitez notre site www.bazabazaprojects.org

Baza Education Supports Orphanages in Togo

Baza Baza Corporation is a not for profit organization that help orphans and promote education in Togo. Togo is a country in West Africa bordering Ghana to the west, Benin to the east and Burkina Faso to the north. It extends south to the Gulf of Guinea, on which the capital Lomé is located. The impact of AIDS is extremely severe and wide-ranging. Life expectancies have fallen below 40 years in this country, where as they would have been above 60 years without AIDS. Most AIDS deaths occur among young adults, and these deaths have a devastating effect on families, communities and economies. The epidemic is wiping out development gains, orphaning millions of children around Togo because of the deadly virus of HIV.

My brother Celestin Mawussi found CEHBED (Center for orphans and abandoned kids) an orphanage since 1998. This orphanage becomes the priority of our family. We took homeless children from the fishing beach, prostitute place, market place, some village to provide at least a place to lay their head and one meal a day (that all we could afford at that time). My vocation is to take care of the well being of the kids and my brother does homeschool for them. I used to cook and take them to the hospital when they get sick. I always enjoyed myself doing whatever I can to build the kingdom of God in those precious children’s lives. What I like about them is the quick change in their live when they came to the CEHBED center. The little one became so attached to me. When I put them on my back (as custom in Togo), they cuddled so much. It felt like no one had ever hold or hug them. So when I was leaving home to America I vowed to myself to take care of the orphanage as much as I could by the grace of God of course.

When I came USA, things are not like the way we perceived them back home. I got to go to school and face others responsibilities too. But I get caught up with all those major things and I started providing food for CEHBED every month. I helped with the school tuitions for them every year, because of my small budget some of them are home because I could not afford sending all of them to a real school. Quickly another brother Elom Mawussi formed a group on Facebook called Baza Baza Concept that promote a real and divine love. A group of more than 13 000 members embrace this vision of caring for the orphans and promote education. The members that are based in Togo go to the orphanage to help out the staff. For the education area, we wanted to do something so our brothers and sisters can get a better education. Our country’s education system has suffered from teacher shortages, too much cut of education budget, lower educational quality in rural areas, and high repetition of classes and dropout rates. Sometimes the Parents have to gather money to pay the teacher so he/she can show up and teach. Also the student that had their diplomas couldn’t find a job in the market: The employment rate also is ranking so high to 24.3%.

It deeply hurt us as Togolese to see that the next generation is not getting an adequate education. The future of our country is fading away because education is the key to a successful country?

We came with a project called “Baza Education”a free tutoring program that help the student of poor families in exam classes. We recruit the graduate that is unemployed to tutor the student. We pay the tutors $2 per class. We raised most of the money on the group page on Facebook.

Today, Baza Education is a PROUD SPONSOR for the orphanages such as Cehbed at Adetsikope and Bon Berger at Tsevie .

Eunice B. Mawussi

 

Historic du Concept Baza Baza

Concept « BAZA BAZA » guérit et réconcilie les cœurs !

Eunice Mawussi, la nouvelle révélation du Gospel Africain gagne sans doute les cœurs et engendre une joie phénoménale dans les familles et dans les communautés. Depuis le lancement de son deuxième album intitule BAZA BAZA sur les médias internationaux vers début octobre 2011, le concept BAZA BAZA connait une fulgurante appréciation par ses fans et le public qui la découvrent. Les grands animateurs sur le continent africain comme dans la Diaspora adhérent au concept BAZA BAZA qui guérit, fortifie et éclate les cœurs d`un vrai Amour et d`une liesse indéfinie pour remercier les œuvres du Tout Puissant Jésus Christ.

La puissance divine soufflée dans le concept fait juste des miracles dans les relations, par le biais d`une forte croyance. Bref, le concept BAZA BAZA devient comme une salutation et un message qui mettent un bémol temporaire aux petites conversations journalières ou quotidiennes. Les groupes de Fans de cette révélation sont crées un peu partout pour encore porter très haut les œuvres de Seigneur dans les vies. Les grands pasteurs disent à leurs fidèles à la fin de messe ‘’ BAZA BAZA’’ ce qui traduit juste un Amour incontestable mutuel et un remerciement indéfini que ces derniers expriment à l`égard de leurs fidèles et Dieu.
Le calendrier de Eunice devient superlativement chargé pour aller célébrer la joie divine mutuelle avec les familles et les communautés chrétiennes voulant remercier le Créateur à la fin de cette année. L`année 2012 s`annonce comme celle de remerciement.
Eunice, fille issue d`une famille de pasteurs, ose appeler la communauté chrétienne mondiale à déclarer l`année 2012 comme une année de Remerciement à l`égard de Dieu. Un tel appel solennel a le grand mérite d`être partagé par tous. Les filles et fils de la même source qui ne se parlaient jamais, doivent désormais s`assoir pour parler en osant envoyer un simple message BAZA BAZA (texto, sms).

Les leaders qui s`enlisent dans des débats contradictoires et sourds pour satisfaire leurs intérêts purement personnels et égoïstes, doivent désormais dire BAZA BAZA pour remercier Dieu pour les temps durs passés puis s`atteler dorénavant au vrai dialogue destiné à l`intérêt commun d`un peuple qui n`est autre que l`intérêt de Dieu.

Les frères de sang, pilotés par les oiseaux de mauvaise augure, pour s`entretuer à cause du matériel terrestre ou pour des justices terrestres controversées, doivent désormais dire’’ BAZA BAZA’’ en vue d`une véritable réconciliation des cœurs et âmes pouvant défier la pauvreté, les maladies graves, le terrorisme sous toutes ses formes, le double langage, la corruption, la gabegie financière, la mauvaise gouvernance… « La liberté divine et le sens des droits humains se trouvent sans doutes dans le concept BAZA BAZA. Il incombe à l`Homme d`y croire et d`agir pour retrouver ses vertes » a déclaré Eunice Mawussi au micro de la Radio de la Diaspora Africaine, laFmliberte.com qui vous propose les links ci-dessous et son web site www.eunicemawussi.com pour méditer le Créateur Tout Puissant.