John Franco : « …Je rêve être une icône, pourquoi pas une méga star un jour »

Parmi les nombreux talents cachés dans le domaine musical au Togo figure très peu qui arrivent jusqu’à l’autoproduction d’un album complet. John Franco; à l’état civil DZIVENU Michel Yawo est l’exemple palpable de cette pépinière talentueuse de la nouvelle génération et dont les compositions sont solidement enracinées dans l’Afro Beat et High Life. Humilité et détermination constituent les maitres mots de cet artiste dont le premier album baptisé « Ele Mawussi » ne tardera pas à sortir dans les jours qui viennent. Suivons le ensemble avec BNN Mivasocial .

BNN Mivasocial : « Ele Mawusi » c’est le nom (mina) que porte votre album de neuf 09) titres. En plus c’est le morceau que vous nous faites déguster depuis quelques moments. C’est quoi le message phare véhiculé par cette belle composition ?
John Franco : Dans le morceau « Ele Mawusi » je parle de ma vie, celle de ma mère également. Elle vendait au grand marché d’adawlato. Il arrive des moments où elle revient à la maison sans vendre un seul article et c’est ce qui m’a emmené à composer cette chanson.

BNN Mivasocial : D’autres thèmes également à découvrir sur l’album ?
John Franco : Sur mon album je fais référence à l’amour, la souffrance, l’infidélité, la trahison etc…

BNN Mivasocial : Est-ce bien vous qui trahissez (air taquin) ?
John Franco : (Sourire)… J’ai parfois trahi et on m’a aussi parfois trahi et pour le reste ce ne sont que de simples inspirations issues de mes réflexions et celles des vécus de mon entourage.

BNN Mivasocial : Selon nos recherches, vous avez côtoyé beaucoup de groupe par le passé. Pourquoi alors le choix d’aller en solo ?
John Franco : Je ne me voyais pas encore à l’étape qu’il faudrait pour m’estimer membre d’un groupe d’une grande envergure. Je côtoyais bien sûr les groupes…exemple du groupe « Ossara » mais j’avais personnellement besoin d’atteindre d’abord un niveau donné. Du coup j’ai pris tout mon temps pour bosser dans les coulisses et mon premier album solo en est le fruit. Aujourd’hui en bossant en solo je me sens bien, bref je travaille toutes les heures que je veux.

BNN Mivasocial : Des perspectives en marge de cette sortie ?
John Franco : Beaucoup de choses que nous prenons le soin de garder en attendant le moment de les dévoiler. Mais sachez tout simplement que j’aurai un concert à Adidogomé à la fin de ce mois d’avril 2017.

BNN Mivasocial : Un staff derrière ? Vivez-vous véritablement de la musique ?
Pour le moment je n’ai pas encore de staff derrière moi. On se débrouille; c’est l’occasion de solliciter l’aide des promoteurs ou sponsors.
En résumé je ne vis pas en tant que tel de la musique à l’instant T. De même que mon orchestre crée en 2014 et qui porte le nom : Voix d’Afrique. Par contre je travaille avec Tony B Cool. Je suis son collaborateur direct dans l’émission Dernier dimanche du mois qui a lieu sur l’esplanade de la TVT. Bref je suis chef plateau de son émission.

BNN Mivasocial : Combien de temps faites-vous déjà dans la musique ?
John Franco : Banalement 10 ans, j’ai commencé par chanter en 2007

BNN Mivasocial : Quelles sont alors vos attentes dans la musique ?
John Franco : Je dirai que je rêve d’être une icône, pourquoi pas une méga star un jour ?

BNN Mivasocial : Comme la plupart des artistes il y a des hauts et des bas dans cette carrière. Des meilleurs souvenirs, vous en avez certainement ?
John Franco : Mes meilleurs moments ce sont les spectacles et ma présence sur scène.

BNN Mivasocial : Que répondez-vous à ceux qui vous critiquent ?

John Franco : Je les remercie tout simplement car on ne finira jamais d’apprendre

BNN Mivasocial : Marié ?
John Franco : Non je ne suis pas marié. Célibataire et cœur à prendre (Rire)

BNN Mivasocial : Un mot pour tes jeunes frères et collègues musicaux …
John Franco : Je dirai aux jeunes artistes de travailler beaucoup afin de sortir des œuvres de qualité. Prendre également soin du message véhiculé

BNN Mivasocial : Un message aux fans ?
Big up à tous mes fans, à Tony B Cool sans oublier Mivasocial pour son soutien.

Miva Team