L’association Baza Education et Mivasocial créent la surprise

Mivasocial, le plus grand réseau Social africain et La Corporation Baza Education un organisme de bienfaisance depuis 2012 dont le siège est aux États-Unis avec une branche au Togo ont lancé la plus grande initiative togolais de crowdfunding(“Financement Participatif”) pour nourrir les orphelins tout au long du Togo.

Cette initiative dénommée « TOGOVI GIVE BACK », a procédé ce jeudi 24 décembre 2015 en collaboration avec son média partenaire BN&N.com (mivasocial.com)  à la remise des kits alimentaires à  cinq (5) orphelinats à Adétikopé, une localité située sur la nationale n° 1 à 15 km de Lomé. Environ cent enfants ont été présents à cette rencontre festive.

 

L’association Baza Education, consciente de l’ampleur de la fête de noël dans la vie de tout enfant vient de mettre le bouchon double en complicité avec le site Mivasocial.com.

Il s’agit d’organiser aux enfants suite aux contributions de la diaspora et des togolais vivant au pays  afin de procurer aux tous petits et à tous les démunis un don en nourriture dénommé « Togovi give back ».

Traduit Littéralement, « Togovi give back » est un assemblage de mina et d’anglais. C’est donc l’action du togolais vivant à l’extérieur pour aider ses compatriotes ou le geste qu’il pose en contribuant au bien être de ses frères et sœurs.

Selon Rodrigue TCHANGAYE, ce projet est le fruit de la contribution des généreux, des donateurs soucieux des enfants togolais et de surcroit orphelins : « Ils ont décidé de faire des levées de fonds, des dons d’ici et là les pour qu’on puisse nourrir les enfants qui sont entretenus par les orphelinats », explique le Président de la corporation Baza Education section Togo.

C’est la raison qui les a rassemblés ce soir au Centre Humanitaire pour le Bien-être des enfants Délaissés d’Adétikopé (CEHBED), autour des enfants venus de cinq (5) orphelinats de Tsévié d’Adétsikopé et de Lomé.

Il s’agit entre autres des orphelinats Belele, Marie Reine, APF-AD, Rayon de Soleil et l’orphelinat La solution qui accueille  la manifestation.

 

Les enfants ont eu à bénéficier des boissons, des sacs de riz, des jouets, des boîtes de tomates, des bidons d’huiles, des biscuits, des cartons de viandes et autres.

Les orphelinats n’ont pas manqué de remercier leur donateur : « Nous nous réjouissons de cette initiative. Nous voulons les encourager et les remercier d’avoir pensé à nous. Nous voudrions bien que cette relation continue pour le bien de tous les enfants… », a laissé entendre la responsable de l’orphelinat Belele; Madame AZOGO Akou Dede.

Plusieurs démonstrations ont été à l’honneur afin de porter une touche particulière à l’évènement.

La soirée fut clôturée dans une ambiance festive orchestrée par un groupe de fanfare du secteur invité pour la circonstance.

IMG-20151225-WA0002

le vrai amour

Il n’y a rien en ce monde que l’on estime davantage que l’amour. Le plus malheureux des hommes serait celui qui ne serait aimé de personne. Bien des suicides n’ont pas d’autre cause ; le malheureux se voit isolé, dédaigné, sans ami ; cela suffit, il préfère mourir que de vivre ainsi plus long temps.Lisez cette histoire d’un jeune soldat qui avait été jugé par une cour martiale et condamné à mort Le coeur du père et de la mère fut brisé à cette nouvelle. Ils avaient une petite fille. Elle connaissait Abraham Lincoln de nom et de réputation et elle se dit : « Si Lincoln Président de la République des États-Unis, savait combien mon père et ma mère aiment leur fils, il ne laisserait pas fusiller mon frère. » Elle supplia son père d’aller à Washington pour tâcher d’obtenir la grâce du condamné. Mais le père dit : « Ce n’est pas la peine ; la loi doit suivre son cours. On a déjà refusé plusieurs grâces, et le président a déclaré qu’il n’interviendrait plus, que les sentences des cours martiales seraient désormais exécutées. » Le père et la mère ne croyaient pas que leur fils pût être gracié.Mais la petite fille ne perdit pas l’espoir, elle prit le train qui la conduisit du Vermont à Washington. Quand elle arriva à la Maison-Blanche, les soldats voulurent l’empêcher de passer, mais elle raconta la lamentable histoire, et on lui ouvrit le passage. Le secrétaire particulier du président Lincoln refusa de l’introduire auprès de celui-ci, mais la petite fille commença son récit, et le coeur du secrétaire fut touché ; il l’introduisit devant le président. Quand elle entra dans le cabinet de Lincoln, il y avait là des sénateurs, des généraux, des gouverneurs, des hommes politiques, tous occupés des grandes affaires du moment ; l’enfant n’osait avancer, mais le président la vit, debout près de la porte. « Que veux-tu ? » lui demanda-t-il, et l’enfant raconta son histoire, dans son simple langage. Il était père, et des larmes coulèrent bientôt sur les joues du grand Lincoln. Il écrivit un télégramme pour faire venir à Washington le jeune condamné. Quand il fut arrivé, le président le gracia, lui donna trente jours de congé et l’envoya chez lui avec la petite fille pour réjouir le coeur du père et de la mère.Voulez-vous savoir comment aller à Christ ? Exactement comme cette enfant alla auprès de Lincoln. Peut-être avez vous un triste récit à faire. Racontez tout, ne gardez rien sur la conscience ! Si Lincoln eut pitié de la petite fille, écouta sa requête et l’exauça, croyez-vous que le Seigneur Jésus n’écoutera pas votre prière ? Croyez-vous qu’Abraham Lincoln, ou tout autre homme ici-bas, ait jamais eu autant de compassion que Christ ? Il est miséricordieux quand tous sont lassés de l’être ! Il a pitié de ceux que tous jugent indignes de pitié. Allez à lui, confessant vos péchés, et il vous sauvera.

Nicodème Habia : « Les responsables du Parti des Togolais d’Alberto Olympio m’ont approché pour voir si nous pouvons travailler ensemble »

Togo  – Nicodème Ayao Habia, ancien député de l’Avé et ex-lieutenant du président de l’Union des Forces de Changement (UFC), Gilchrist Olympio rejoindra-t-il dans les jours à venir le Parti des Togolais (PT) d’Alberto Olympio ? La rumeur se faisant persistante sur l’éventualité d’un tel transfert politique, l’Agence Afreepress a approché l’intéressé lui-même afin de recueillir son avis sur la question. « Effectivement les responsables du Parti des Togolais m’ont approché ces derniers temps pour voir si nous pouvons travailler ensemble », a-t-il confié à la rédaction d’Afreepress et de manifester sa disponibilité à aller vers une telle collaboration. Lire l’intégralité de l’entretien. 

Afreepres Bonjour Honorable Nicodème Habia. Selon la rumeur ambiante vous aurez décidez de rejoindre le Parti des Togolais d’Alberto Olympio. Confirmez-vous l’information?Nicodème Habia : Merci de m’ouvrir vos colonnes. Effectivement les responsables du Parti des Togolais d’Alberto Olympio m’ont approché ces derniers temps pour voir si nous pouvons travailler ensemble pour la construction d’une vraie démocratie au Togo, gage d’une alternance politique pacifique.

Je puis vous dire que je les suis de près. J’apprécie aussi leur façon d’appréhender la situation politique togolaise et leurs approches de travail. Tout compte fait, les discussions se poursuivent entre nous et les jours à venir nous fixerons l’opinion.

Afreepress : Pour quelles raisons avez-vous accepté de discuter avec le PT d’Alberto Olympio et non avec le CAR, la CDPA ou d’autres anciens partis politiques déjà implantés au Togo ?

Nicodème Habia : Vous savez, nous devons rendre hommage aux responsables de ces partis que vous venez de citer à cause des efforts qu’ils ont consentis pour la lutte politique au Togo jusqu’à ce jour. Ils constituent des partis de référence auprès desquels nous allons puiser des conseils et expériences. Aussi j’ai toujours eu de bonnes relations avec les responsables de ces anciennes formations politiques.

Les raisons qui motivent les échanges avec les premiers responsables du Parti des Togolais, me demandez-vous ? Elles sont d’ordre générationnel et stratégique. Nous avons senti dans leur organisation une certaine disposition qui est différente de ce que nous avons l’habitude de voir. Ils ont aussi un langage plus proche de la réalité que nous vivons aujourd’hui.

Afreepress : Pourquoi quittez-vous un Olympio (Gilchrist) pour un autre Olympio (Alberto) ?

Nicodème Habia : (Rires). Des fois et en considération des réalités en politique, le nom importe peu. Ce qui importe c’est la vision, l’idéal et surtout la méthode pour parvenir aux résultats escomptés.

Afreepress : Plus surprenant encore, c’est votre absence dans le parti de votre ami Djimon Oré. Pourquoi avez-vous choisi de ne pas rejoindre le FPD de M. Oré ?

Nicodème Habia : C’est un sujet sur lequel je ne voudrais plus revenir, l’essentiel est de garder de bonnes relations et d’amener le bateau de l’alternance au large.

Afreepress : N’est-il pas temps pour vous de mettre en place votre propre parti comme le souhaitent certains de vos proches ?

Nicodème Habia : Un bon enseignant n’est pas toujours obligé de créer une école parce qu’il peut revendre son expérience à d’autres pour le bien-être de tous en vue de donner quelque chose de consistant et de durable à la société.

Afreepress : Comment appréciez-vous le dialogue entamé depuis le 19 mai dernier au siège de Tégotélécom ?

Nicodème Habia : Je me suis déjà prononcé par rapport à ce dialogue qui n’est pas une mauvaise chose en soit. Mon souhait est que les choses avancent dans le bon sens pour l’intérêt général de la nation.

Entretien réalisé par Olivier A.

Source : | AfreePress

Malawi, Peter Mutharika, élu président

01-06-2014
L’élection présidentielle au Malawi a failli se terminer en queue de poisson, … Finalement c’est Peter Mutharika, frère du défunt président Bingu wa Mutharika, qui l’a emporté face à Joyce Banda.

Peter Mutharika, âgé de 74 ans, frère de l’ancien président de la république décédé en avril 2012, est le nouvel homme fort du Malawi. Les résultats, que la Commission électorale du Malawi (MEC) avait annoncés, ont été confirmés par la Haute Cour de Justice. Ainsi, le chef de file du Parti démocratique et progressiste (PDD) a été investi, samedi 31 mai 2014, à la magistrature suprême. Cet ex-chef de la diplomatie malawite est arrivé en tête avec 36,4%, soit 1,9 millions de voix, au scrutin à un seul tour de ce pays de 16 millions d’habitants.

Malgré les protestations, pour irrégularités majeures, de Joyce Banda, présidente sortante, qui n’est arrivée qu’en 3ème position, avec seulement 20,2% des votes, la Cour Suprême a validé le vote. Elle avait fait de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption son cheval de bataille, … Après une courageuse décision de dévaluer le kwacha, la devise nationale, qui avait assuré le retour des institutions internationales, elle comptait inscrire son pays dans la voie de l’émergence. La pilule a-t-elle été dure à avaler ? L’avenir nous le dira.

Les analystes avertissent son successeur qu’il sera attendu sur ce chantier.

DAOUDA MBAYE

Égypte, Al Sissi, nouveau pharaon

Les résultats provisoires ont donné le général Abdel Fattah Al-Sissi vainqueur. Un résultat connu d’avance, tant l’abstention semblait être le véritable adversaire du général considéré comme le sauveur de la nation contre la menace des Frères musulmans.

L’Égypte vient d’élire sans surprise son nouveau raïs. Désormais, Al-Sissi est président de l’Égypte, pour avoir recueilli 96,2% des 23,38 millions de bulletins exprimés. Ce sont les derniers chiffres de la Haute commission pour les élections présidentielles (HCEP). Cette même instance a fait état d’un taux de participation de 47%. Une telle abstention a poussé des observateurs à avancer un plébiscite plutôt feutré. Un constat d’autant plus juste que la HCEP a dû décréter un troisième jour de scrutin. Comparativement à l’élection de l’ex-président Morsi, qui avait vu un taux d’abstention de 46,5% au premier tour, puis de 52% au second tour, on peut s’interroger sur sa légitimité.
Entre un général considéré comme un sauveur de la nation face aux islamistes et la lassitude de certains électeurs, l’adversaire de Sabbahi, seul challenger à la présidentielle, la victoire paraissait acquise d’avance. Pourtant, des observateurs internationaux, quelque peu malmenés au début de leur arrivée sur le sol égyptien, n’ont déploré que des écarts mineurs et ont dû valider le scrutin. Mais aujourd’hui, les opposants parlent de mascarade électorale et de démocratie factice.
Le nouveau chef de l’État est attendu sur le volet économique pour remettre la machine en marche, notamment dans le secteur du tourisme et de la sécurité.

D. MBAYE

Interview : La Chine veut doubler ses échanges commerciaux avec l’Afrique

Le Premier ministre chinois Li Keqiang était en tournée en Afrique du 4 au 11 mai 2014. Pour mieux comprendre les enjeux de cet intérêt croissant que la Chine accorde à l’Afrique, nous avons interrogé Philippe du Fresnay, économiste et spécialiste de la Chine.

La dernière tournée africaine du Premier ministre chinois, Li Keqiang, du 4 au 11 mai 2014 l’a conduit en Éthiopie, au Nigéria, en Angola et au Kenya. Il a alors annoncé que la Chine ambitionne de doubler le montant de ses échanges commerciaux avec l’Afrique d’ici à 2020, pour les porter à 400 milliards de dollars. M. Li a également déclaré que les investissements directs chinois en Afrique vont atteindre 100 milliards de dollars. «Pékin va porter d’ici à 2020 ses échanges commerciaux (avec l’Afrique) à 400 milliards de dollars et les investissements directs en Afrique à 100 milliards de dollars», a-t-il déclaré. Selon les chiffres publiés par la Chambre chinoise du commerce international, le commerce entre la Chine et l’Afrique a atteint 210,2 milliards de dollars en 2013, contre 198,49 milliards de dollars en 2012. Les exportations chinoises vers l’Afrique ont atteint 92,8 milliards de dollars en 2013, en hausse de 8,8%, alors que les importations en provenance de l’Afrique s’établissent à 117,4 milliards de dollars, en augmentation de 3,8%.
«La Chine : un levier clé pour le développement de l’Afrique» 
Les Afriques : Comment analysez-vous les relations entre la Chine et l’Afrique ? Quels sont les nouveautés et les chiffres ? 
Philippe du Fresnay : La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique depuis 2009 avec plus de 200 milliards de dollars d’échanges commerciaux par an. Cette année, elle lui annonce 12 milliards de dollars de plus d’aides sous la forme de lignes de crédit (10 Mrds) et à travers un fonds d’investissement sino-africain (2 Mrds en plus des 3 précédemment alloués).
Depuis quelques années, les dirigeants chinois multiplient les visites en Afrique et se rapprochent davantage des pays africains. Quelles sont les motivations de cette présence croissante de la Chine en Afrique ? 
Économiquement, le besoin de s’assurer de nouvelles sources de matières premières et de nouveaux débouchés économiques face à une Europe en ralentissement. Politiquement, le souhait d’assumer son rôle de puissance mondiale face à ce qu’elle considère comme l’«hégémonie américaine».
Quels sont les principaux bénéfices pour l’Afrique ? 
L’Afrique bénéficie de prêts à des conditions avantageuses et d’investissements en infrastructures. Mais aussi de formations par des experts, de bourses universitaires ou de dons en nature comme des bâtiments ou des équipements. Le troisième Forum du peuple Chine-Afrique a ouvert ses travaux lundi à Khartoum, capitale soudanaise, avec pour thème la réduction de la pauvreté sur le continent.
Peut-on vraiment parler d’une relation gagnant-gagnant entre la Chine et l’Afrique ? 
Tout accord est bon sur le papier, sinon il ne serait pas signé en premier lieu ! Tout dépend, bien sûr, de la façon dont il est appliqué. Historiquement, le système d’échange «matières premières contre produits finis» entre l’Afrique et les pays développés a montré avec le temps une détérioration des termes de l’échange qui peut se reproduire avec n’importe quel partenaire. C’est aux nations africaines de s’en prémunir, pourquoi pas par un arbitrage entre l’intérêt qu’elle suscite auprès des Occidentaux d’un côté et des Chinois de l’autre. De plus, l’Afrique a un pouvoir politique : chaque pays a une voix dans le conseil des nations qui peut servir les intérêts de la Chine qui, elle, n’en a qu’une seule, même si c’est au Conseil de sécurité. Par exemple, certains pays africains comme le Swaziland ou le Burkina Faso reconnaissent Taiwan et non la Chine. D’autres reconnaissent les deux entités, alors que Pékin souhaite une reconnaissance unilatérale de la République Populaire de Chine.
Les Chinois sont-ils des «prédateurs» économiques ou des investisseurs responsables en Afrique ? 
Le président Xi JinPing a lancé des réformes importantes dans le domaine du développement durable en Chine et le Premier ministre Li Keqiang a affirmé sa volonté de les appliquer. Un exemple concret, mis en avant par la Chine et qui sort complètement du domaine économique : Pékin vient d’investir 10 millions de dollars dans la protection de la faune africaine afin de démontrer qu’ils ne cautionnent pas le trafic illicite d’animaux.
Historiquement, les Occidentaux étaient les principaux partenaires des pays africains. La Chine est-elle en train de prendre la place de l’Europe en Afrique ? 
Pékin est déjà le premier investisseur en Afrique devant l’Europe. Historiquement, la Chine s’est toujours prononcée contre le colonialisme, ayant elle-même été occupée par des nations étrangères à certains moments de son histoire. Elle ne veut pas en être accusée et prône le «devoir de non-ingérence». Si la Chine et les pays d’Europe ont en commun d’être des nations à contexte culturel élevé, ils n’ont donc pas les mêmes approches ni les mêmes leviers d’accord. Ils peuvent donc contribuer tous au développement de l’Afrique d’une façon complémentaire par les échanges commerciaux auxquels ils s’y livrent. C’est d’ailleurs ce que le président Xi JinPing a expliqué lors de sa venue en France en Mars en prônant les bienfaits d’un partenariat franco-chinois en Afrique.
Que doivent exiger les pays africains de leurs partenaires chinois ? 
Ce que leur propose déjà la Chine. D’un côté, de l’expertise et de la formation : la Chine propose des bourses aux étudiants africains, c’est une opportunité à saisir pour le maximum d’entre eux. De même, Pékin envoie des experts former ses partenaires africains dans plusieurs domaines. D’un autre côté, les investissements en infrastructures évoqués par Li Keqiang sont une priorité. Il a notamment parlé de son «rêve» de relier toutes les capitales d’Afrique par des lignes à grande vitesse. La Chine a une puissance de construction à grande échelle et la volonté d’en faire profiter l’Afrique, je pense que cela peut être un levier de développement clé pour ce continent.

Propos recueillis par IBRAHIM SOULEYMANE

Bio-express
Philippe du Fresnay est économiste, spécialiste de la Chine. Il a étudié en France à l’École des Hautes études en sciences sociales (EHESS), au Centre Chine du CNRS, aux États-Unis à Webster University (Saint Louis MO), en Chine à Shanghai University of Finance and Economics (SHUFE) et à Taiwan à National Taiwan Normal University (NTNU). Philippe du Fresnay est également diplômé de l’Insead et du MAI. Il a exercé des fonctions de direction en entreprise en France et en Asie. Il est auteur du livre «100 questions sur la Chine» (Eska).

 

CRIMES RITUELS Joseph Tonda : “Ce n’est pas un rituel, c’est de la barbarie”

Professeur à l’université Omar-Bongo de Libreville, au Gabon, Joseph Tonda est également l’auteur du roman “Chiens de foudre”, aux éditions Odem.

Jeune Afrique : Les crimes rituels sont-ils devenus un phénomène généralisé ?

Joseph Tonda :

 Non. Ce n’est pas un hasard si les hommes politiques et les personnalités sont souvent accusés d’être les commanditaires des crimes rituels : tout le monde n’a pas 5 millions de FCFA à dépenser pour recruter quelqu’un qui se chargera de la basse besogne avant de livrer les “pièces détachées” humaines (organes). Il faut avoir les moyens.

Est-ce que ce rite a toujours existé ?

Les sacrifices humains existent depuis très longtemps, mais avant d’en arriver là, traditionnellement, il fallait épuiser toutes les procédures de conjuration du mal. On commençait par sacrifier les animaux. Aujourd’hui, on est face à des voyous à qui on remet de l’argent pour aller abattre des gens, leur extorquer des organes à vifs. Ce n’est pas un rituel, c’est de la barbarie. Le seul rituel en soi, c’est quand le Nganga (sorcier) traite ce “matériel” pour que le client puisse le consommer. C’est un rituel perverti, transgressé.

Les choses vont être complètement bouleversées avec l’ordre colonial qui arrive avec d’autres critères de réussite, comme l’esprit marchand.

Comment en est-on arrivé là ?

Dans les sociétés traditionnelles la puissance du corps s’exprimait à travers la chasse, la pêche, la guerre, le prestige, la domination ou le “contrôle” des collectivités, l’acte sexuel… Les choses vont être complètement bouleversées avec l’ordre colonial qui arrive avec d’autres critères de réussite, comme l’esprit marchand.

La valeur correspond désormais à l’acquisition de ce qu’on appelle en langues bantoues “les choses des blancs”. Or, la réussite des blancs dépasse les Africains, les rend anxieux. Les colons sont au sommet du pouvoir, de l’économie, et de la connaissance, et ils jouissent de la force de travail des autres sans travailler eux-mêmes : il y a forcément quelque chose de magique.

La colonisation ne va pas désenchanter nos sociétés. Au contraire, les symboles amenés par les colons, comme la croix catholique, vont être considérés et utilisés comme des objets fétiches. Dans cette quête éperdue de puissance, on en arrive à la disqualification de l’effort continu, du travail.

>> Lire aussi : La sorcellerie au coeur du pouvoir : petits secrets de palais

Peut-on mettre fin à ces pratiques ?

La croyance populaire des élites entretient le phénomène que les dominés condamnent. Si les gens cessent d’y croire, il n’y aura plus de crimes rituels. Le problème, cependant, est qu’une religion comme le pentecôtisme s’impose aujourd’hui partout comme la magie du capitalisme et entretient, intensifie et généralise les croyances qui justifient les crimes rituels.

________

Propos recueillis par Elise Esteban

 

Mali : l’ONU exhorte le gouvernement et les rebelles touaregs à appliquer le cessez-le-feu ONU(2267) – Kidal(246) – rébellion touarègue(198) – gouvernement malien(109) Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Crise malienne | Mali : l’ONU exhorte le gouvernement et les rebelles touaregs à appliquer le cessez-le-feu

Les Nations unies ont mis la pression jeudi sur le gouvernement malien et les groupes armés du Nord du Mali. Le Conseil de sécurité a demandé aux deux parties d’appliquer le cessez-le-feu signé vendredi dernier.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé, jeudi 29 mai, au gouvernement malien et aux groupes armés du Nord d’appliquer “totalement” et “de bonne foi” le cessez-le-feu qu’ils ont signé vendredi, a indiqué la présidence sud-coréenne du Conseil après des consultations à huis clos.

>> Retrouvez toutes les informations sur le Mali

Les 15 membres du Conseil ont “salué les efforts du président de l’Union africaine” qui a servi de médiateur entre Bamako et la rébellion touarègue. Toujours selon la déclaration de la présidence, ils ont aussi “réitéré leur plein soutien à la Minusma (mission de l’ONU au Mali) dans ses efforts pour contribuer à la stabilisation du Mali et au lancement de négociations de paix sincères sur la base de l’accord de Ouagadougou”.

Vendredi, le président de l’Union africaine (UA), le chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, avait arraché aux deux camps un cessez-le-feu, réclamé par la communauté internationale depuis la reprise le 17 mai de combats meurtriers, qui s’étaient soldés mercredi par la déroute de l’armée malienne à Kidal.

(Avec AFP)

USA: Le Message poignant de Michelle Obama à l’occasion de la femme des mères

Bonjour tout le monde, je suis Michelle Obama, et en ce week-end de Fête des Mères je tiens à prendre le temps de rendre hommage à toutes les mères et à vous souhaiter à toutes une joyeuse Fête des Mères.

Je voudrais aussi vous parler d’un sujet qui me touche profondément en tant que Première Dame, mais surtout en tant que mère de deux jeunes filles.

Comme des millions de gens à travers le monde, mon mari et moi sommes indignés et avons le cœur brisé que plus de deux cents jeunes Nigérianes aient été enlevées du dortoir de leur école, en pleine nuit.

Cet acte inadmissible a été commis par un groupe terroriste déterminé à empêcher ces adolescentes de s’instruire – des hommes, adultes, qui cherchent à mettre fin aux aspirations de jeunes filles.

Je veux que vous sachiez que Barack a donné pour instructions à notre gouvernement de faire tout son possible pour aider le gouvernement du Nigeria à retrouver ces filles et à les ramener chez elles.

En elles, Barack et moi voyons nos propres filles. Nous voyons leurs espoirs, leurs rêves – et nous pouvons nous imaginer l’angoisse que ressentent leurs parents en ce moment.

Beaucoup parmi eux ont peut-être hésité à envoyer leurs filles faire des études, de crainte qu’il ne leur arrive du mal.

Mais ils ont pris ce risque parce qu’ils ont foi dans la promesse de leurs filles et qu’ils veulent leur donner toutes les chances de réussir.

Les jeunes filles elles-mêmes étaient conscientes des dangers auxquels elles pourraient s’exposer.

Leur école avait été fermée récemment en raison de menaces terroristes … mais ces filles avaient insisté pour revenir et passer leurs examens.

Elles étaient tellement déterminées à passer à l’échelon suivant dans leurs études . . . tellement déterminées à poursuivre une carrière un jour et à emplir de fierté leur famille et leur communauté.

Ce qui s’est produit au Nigeria n’était pas un cas isolé . . . c’est une situation qu’on voit tous les jours, des filles à travers le monde risquant leur vie pour poursuivre leurs ambitions.

C’est la situation de filles comme Malala Yousafzai, du Pakistan.

Malala a parlé haut et fort pour l’éducation des filles dans sa communauté … et pour cela, un taliban lui a tiré une balle dans la tête quand elle était dans un bus de ramassage scolaire avec ses camarades.

Mais heureusement, Malala a survécu . . . et quand je l’ai rencontrée l’année dernière, j’ai senti sa passion et sa détermination quand elle m’a dit que l’éducation des filles était encore la mission de sa vie.

Comme l’a dit Malala dans son discours aux Nations unies, « les terroristes ont pensé qu’ils changeraient nos buts et couperaient court à nos ambitions, mais rien n’a changé si ce n’est ceci : la faiblesse, la peur et le désespoir sont morts. La force, le pouvoir et le courage sont nés. »

Le courage et l’espoir incarnés par Malala et les filles comme elles à travers le monde devraient être un appel à l’action.

Parce que maintenant, plus de 65 millions de filles à travers le monde ne sont pas scolarisées.

Pourtant, nous savons que les filles qui ont fait des études gagnent plus d’argent, qu’elles mènent une vie plus saine et que leur famille est en meilleure santé.

Et quand les filles sont plus nombreuses à faire des études secondaires, c’est toute l’économie de leur pays qui y gagne.

L’éducation est véritablement la meilleure chance qu’ont les filles d’avoir un bel avenir, non seulement pour elles, mais aussi pour leur famille et pour leur pays.

Et c’est vrai aussi aux États-Unis . . . j’espère donc que le cas de ces jeunes Nigérianes sera une source d’inspiration pour toutes les filles, et tous les garçons, de notre pays.

J’espère que les jeunes en Amérique qui pourraient ne pas faire grand cas de l’école, ceux qui pourraient relâcher leurs efforts ou penser à quitter les bancs de l’école, j’espère qu’ils tireront les leçons de la situation de ces jeunes filles et qu’ils prendront leurs études au sérieux.

Ces filles incarnent le meilleur espoir pour l’avenir de notre monde . . . et nous sommes déterminés à prendre fait et cause pour elles pas seulement lorsqu’il y a une tragédie ou une crise, mais dans la durée.

Nous sommes déterminés à leur donner les occasions qu’elles méritent pour réaliser tout le potentiel que Dieu leur a donné.

Aujourd’hui, prions pour qu’elles reviennent saines et sauves … gardons leurs familles dans notre cœur en ces temps très difficiles . . . et faisons preuve d’une partie seulement de leur courage en nous battant pour donner à chaque fille sur notre planète l’éducation qui est son droit de naissance. Merci.
Michelle Obama

Source: FMLIBERTE

La fête de Pâque

Annoncée pour la celebration de la fete de Pâque, La presse BN&N sur le réseau Togosocial accorde cette interview au Pasteur Pierre Ashina,  un Pasteur togolais demeurant à Georgia. Il partage ses idées avec nous sur le concept de Pâque.

 Bonjour et merci d’accepter cette interview pour  BN&N 

 Q. Présentez vous a nos lecteurs

R. Je suis Pierre Ashina, togolais d’origine. J’ai fais mes études a Lome et a Sokode. Je suis marié, pere de 5 enfants,1 garcon et 4 filles. Apres mon BAC F4 au lycée technique de Sokode en 1981,je me suis aventure au Niger ou j’ai travaille dans une entreprise belge au nom de Maurice Delens en qualite de chef chantier pour 2 ans. Apres le Niger j’etais revenu au Togo en 1983 pour diriger la construction d’une station d’essence Shell sur la route de Pya. En 1984 je suis parti en Guinee Conakry apres la mort de Sekou Toure ou j’etais reste pendant 13 ans en qualite de chef d’entreprise. J’etais marie 1997 a Conakry a une Guineenne. La meme annee j’avais envoye mon epouse pour les etudes et apres quelques mois je me suis retrouve au d’elle jusqu’a ce jour. En venant aux etats unis j’avais pour objectif de faire l’ecole pastorale mais j’avais change d’avis pour rentrer dans le monde. Dieu m’a dit un mot qui a tout change en moi;” Pierre tu es comme une cle qui n’a pas de tete”. Pour couper court Dieu m’avait appeller il y a bientot un an en disant a mon pasteur de faire mon ordination. A la meme periode Dieu l’a confirme a mon jeune frere pasteur que de traiter avec moi en qualite de pasteur.

Q. Quel rôle jouez vous sur Togosocial?

R. Je suis directeur des affaires religieuses et spirituelles pour Togosocial

Q. Selon vous C’est quoi la âque ?

R .La Pâque est une fête juive qui commémore le miracle de la libération du peuple juif, sorti d’Égypte en traversant la Mer Rouge à pied sec. La Pâque chrétienne, tout en rappelant cet événement, célèbre le passage de la mort à la vie de Jésus,crucifié. On célèbre Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L’équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.

Q. Quel est l’origine du concept de la Pâque?

R. La fête de l’agneau pascal : ḥag ha-pessaḥ חג הפסח
C’est une fête pastorale dont l’origine remonte au temps où le peuple hébreu était un peuple de nomades. Le rite du sang a une valeur importante : on prenait le sang de l’agneau pour oindre le pourtour des portes d’entrée de la tente ou de la cabane. C’était un rite de protection pour détourner les mauvais esprits et protéger ainsi la famille.

Le mot pâque désignait ainsi la fête et aussi l’animal que l’on sacrifiait et que l’on mangeait. Ce sacrifice était encore pratiqué au temps de Jésus mais ne l’est plus depuis la destruction du temple de Jérusalem en 70.

– La fête du pain sans levain : ḥag ha-matsoth חג המצות
C’est une fête agricole célébrée par un peuple sédentaire au début de la moisson. Le pain sans levain porte aussi le nom de pain azyme, du grec ἂζυμος de ζύμ (levain)

Dans un second temps, ces fêtes ont été associées à l’exode du peuple hébreu, du grec ἔξοδος : sortie. Selon la Bible, à l’époque des pharaons, les Hébreux vivaient en esclavage en Égypte. L’exode représente la sortie d’Égypte, la libération du peuple hébreu.
Dans la Torah, Dieu annonce le dixième fléau qui allait frapper les Égyptiens : le sang autour des portes était le signe qui allait lui permettre de reconnaître et d’épargner les Hébreux.

Le sang vous servira de signe, sur les maisons où vous serez. je verrai le sang. Je passerai par-dessus vous et le fléau destructeur ne vous atteindra pas quand je frapperai le pays d’Égypte. Ce jour-là vous servira de mémorial. (Exode, XII, 13). Tu ne mangeras pas du pain levé ; pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain – du pain de misère, car c’est en hâte que tu es sorti du pays d’Égypte – pour te souvenir tous les jours de ta vie., du jour où tu es sorti du pays d’Égypte. (Deutéronome, XVI)
La Pâque est donc devenue la célébration de la libération du peuple hébreu. C’est la traversée de la mer Rouge qui sépare le pays de la servitude de la terre promise. C’est le passage de l’esclavage à la liberté. C’est la renaissance du peuple d’Israël, comme le printemps est la renaissance du printemps.

Pâque, c’est le triomphe de la liberté sur l’esclavage. Pâque, c’est la fête de la libération, la fête de la liberté.
Aujourd’hui, les juifs font une célébration familiale le premier soir : c’est le séder סדר . Et si aujourd’hui, ils ne sacrifient plus l’agneau pascal, le pain sans levain et le vin occupent toujours une place essentielle. Pas question d’avoir du levain chez soi, et encore moins d’en manger, pendant les 7 jours qui suivent la célébration de Pâque.

Sur la table, on réserve une coupe de vin au prophète Élie. Il tient un rôle particulier car l’Ancien Testament raconte qu’il est monté au ciel (sur un char de feu…). Il n’est donc pas mort ! On peut croire à son retour qui marquera le signe d’une ère de paix et d’amour. Cette coupe est une façon de souhaiter la bienvenue à Élie, ou bien à son prochain… Traditionnellement, la porte d’entrée est ouverte ce soir là pour l’accueillir…
Q.Quel est la différence entre le lapin, les œufs et Jésus?

R. En fait, le lapin, très prolifique au printemps, est probablement un symbole de fécondité antérieur au christianisme.Les oeufs dans le christianisme, ils symbolisent la résurrection du Jésus-Christ et sa sortie du tombeau, comme le poussin sort de l’œuf6,7,8. Une légende orthodoxe raconte que Marie de Magdala serait allée reprocher à l’empereur Tibère la mort de Jésus, et lui annoncer sa résurrection. Devant le scepticisme de celui-ci, l’œuf qu’elle tenait en main se serait alors teint en rouge.Je dirai que le poussin qui sort de l’oeuf represente Jesus qui sort de la tombe.

Q. Pourquoi cette date change cette année?

 R.  La date de la paque change chaque annee a cause du calendrier lunaire

Q. Que signifie la Pâque dans la vie d’un être humain?

R. La Pâque rappelle du grand sacrifice que le fils unique de Dieu a fait pour les humains pour nous ramener la mort a la vie. C’est tres important pour nous humains

Q. Devons nous célébré la Pâque chaque jour ou c’est une seule journée dans l’année?

R. Pour moi nous devons celebrer la Pâque tous les jours parce que c’est un événement très important dans notre vie, Jesus s’est fait humilie a cause de nos péchés, lui qui est sans péché.

Q. A part la célébration, il y’a d’autre chose que l’on peut faire le jour de la Pâque ?

R. Autre chose que nous devons faire le jour de la Pâque c’est de renouveller cette nouvelle alliance avec Dieu.

Q. Quel serait l’impact de la Pâque sur la vie d’un athéist, musulman ou un bouddhiste ?

R.  Je pense qu’ils (musulman et bouddhiste) font parti de l’humanité, la Pâque doit signifier pour eux la valeur du grand sacrifice que Jesus a fait pour nous.

Q. Et si Jésus n’étais mort a la croix , qu’en serait il du salut de l’humanité?

R. Si Jesus n’était pas mort pour nous, il n’aura pas cette nouvelle alliance entre nous et Dieu. Alors je me demande ce que nous allons devenir.

Q. Un dernier mot a nos lecteurs?

R.Je voudrais profiter pour remercier tous les togosocialais(es) pour le grand effort que chacune et chaque fournis pour le developpement du site pour qu’un jour ce petit pays le Togo soit parmis les grands un jour. je voudrais demander a tout le monde de nous unir,travailler ensemble main dans la main pour la reussite de Togosocial. Que Dieu vous benisse.

Merci au pasteur Pierre Ashina et à tous nos lecteurs. bonne fête de Pâque a tous  

La fête de Pâques est célébrée avec beaucoup de solennité

Annoncée pour la celebration de la fete de Pâque, La presse BN&N sur le réseau Togosocial accorde cette interview au Pasteur Godwin Manfred Komi,  un Pasteur togolais demeurant à Brussels. Il partage ses idées avec nous sur le concept de Pâque.

 Bonjour et merci d’accepter cette interview pour  BN&N 

 Q.Présentez vous a nos lecteurs

R. Salut Bien-aimés. Je me présente Godwin je suis un passionné du Seigneur, un adorateur, un frère, un ami, un serviteur

Q. Selon vous C’est quoi la pâque ?

Je voudrais vous parler de la fête de Pâques, c’est une fête que beaucoup célèbre, mais peu comprennent la signification et l’origine, il est important quand on s’implique dans une action, qu’on sache ce que cela signifie et son importance dans notre vie.

Tout d’abord j’aimerais dire que Pâques dans la pensée de Dieu c’est une fête de Victoire, une fête de libération, une fête où le Seigneur démontrer  le salut par son fils.

Q. Quel est l’origine du concept de la Pâque

Cette fête a été instituée par Dieu lui-même en demandant aux enfants d’Israël d’immoler un agneau et en prendra le sang pour en oindre les linteaux de leur porte afin que le destructeur ne vienne les frapper (Cf : Exode 12) ce qui ne fut pas le cas des égyptiens, dont les premiers sont tous morts frappés par le destructeur, et c’est par cette action que le pharaon a lâcher prise et libérant les enfants d’Israël sous la conduite de Moïse qui franchissant la Mer Rouge divisée en deux.

Pour nous qui sommes Chrétiens c’est la délivrance du monde car nous ne sommes pas sans savoir que le premier homme Adam par sa désobéissance a transférer son autorité au diable qui a introduit sa nature en lui ce que nous appelons le monde et lui donner son souffle qui est la mort, donc il faudrait que l’humanité passe de la mort à la vie (la vie de Dieu bien sûr).

Comme promis dans Genèse 3 :15 « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon » Jésus-Christ est passé par la croix en y mourant  afin de récupérer l’autorité que Adam a donné au diable et sa mort le jour de l’immolation de l’agneau n’était pas un hasard, car il est le vrai agneau qui ôte le péché du monde, il est la porte d’entrée du Tabernacle, il  est la résurrection, la vie. Ainsi son œuvre à la croix ainsi que sa résurrection ne sont que ce pourquoi Jésus Christ est venu, pour que l’humanité tout entière revienne à Dieu, pour nous prouver qu’hormis notre état de péché Dieu nous aime et qu’il nous a racheté de la condamnation, que nous sommes libres vis-à-vis de la nature du péché et de la condamnation, mais il nous faut accepter que Jésus est mort pour « moi » à la croix et qu’il est ressuscité afin que la vie de Dieu qui est mon héritage, que je puisse en jouir pleinement par le Saint Esprit qui est la conséquence de ce pourquoi Jésus est ressuscité : le but de la pâque c’est faire revenir le Saint Esprit en l’homme afin que nous puissions chaque jour mener une vie d’excellence et de victoire.

Q. Pourquoi cette date change cette année?

 R. Tout juste parce que le calcul de la date de Pâques a été fixé par le concile de Nicée en 325 après  JC. Pâques est célébré le premier dimanche qui suit ou qui coïncide avec la première pleine lune après le 21 mars.

Les Pâques chrétiennes étaient auparavant calquées sur la date de la Pâque juive, puisque Jésus meurt la veille de la Pâque et ressuscite le troisième jour. La Pâque juive est fixée suivant un calendrier lunaire. L’habitude s’est conservée dans le christianisme.

Q. Selon vous quel est la place que Jésus doit avoir sur les média et les réseau sociaux ?

R. La place que Jésus doit avoir sur les réseaux sociaux, étant donné que nous sommes des témoins c’est à nous de témoigner premièrement ce qu’il est pour nous, Il est Seigneur et Sauveur, il est Dieu, le créateur de toute chose, notre vie doit être un vrai témoignage, ce n’est pas en postant des versets ou en mettant des photos pieux, il faudrait qu’au-delà de ses photos et versets que notre propre vie témoigne de qui il est et c’est là nous portons du fruits et notre Dieu est glorifié.

Q. Que signifie la pâque dans la vie d’un être humain?

R.La Pâque dans la vie de l’humain que nous sommes c’est l’affranchissement, nous ne sommes plus prisonniers du péché, ni de la mort, Jésus a payé par son sang, nous devons réaliser que Dieu nous aime, il n’était pas obligé de le faire, ainsi je suis affranchi, libéré afin de vivre la vie de Dieu, je n’ai plus peur comme Adam, mais je suis rempli d’assurance car je sais que je suis devenu fils de Dieu, son Esprit vit au-dedans de moi.

Q. Devons nous célébré la pâque chaque jour ou c’est une seule journée dans l’année?

R. La pâque ce n’est pas un jour fixe, loin de là comme notre liberté nous ne choisissons pas une journée pour la vivre c’est chaque jour, mais en accord avec l’Eglise Universelle nous avons un jour où tous les citoyens du Royaume des Cieux que nous sommes nous nous rappelons de l’œuvre de Jésus à la croix ainsi que sa résurrection.

Q. Selon vous quel est le meilleur moyen de célébrer la pâque ?

R. Le meilleur moyen de célébrer Pâque c’est aimer son prochain comme le Seigneur nous a aimé et s’est donné en sacrifice pour nous, partager également la joie avec les autres, exceller dans la justice de Dieu.

Q. Quel serait l’impact de la pâque sur la vie d’un athéist, musulman ou un bouddhiste ?

R.  Au delà des apparences, des étiquettes par lesquels nous sommes connus comme étant bouddhistes, athées, musulmans ou autres dans ce monde il y a deux races : qui sont la race adamique (issue d’Adam) non régénérée qui sont conduite par les pulsions de la chair qui sont encore dans les ténèbres et la race de Christ ceux qui ont accepté Jésus-Christ comme leur sauveur et Seigneur, ils s’affectionnent des choses de l’Esprit, sont conduits par le Saint Esprit qui habite en eux l’impact de la fête de pâques sur eux c’est juste une invitation que Dieu leur envoie suivant : Actes 17: 30  « Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon sa justice… » Pour qu’ils soient sauvés de la condamnation et qu’ils goutent à l’amour incommensurable et immuable de Dieu.

Q. Et si Jésus n’étais mort a la croix , qu’en serait il du salut de l’humanité?

R. Si Jésus n’était pas allé à la croix il n y ‘aurait pas de résurrection et l’humanité serait encore dans le chaos, il n’y aurait pas de victoire, nous n’aurions pas connu l’amour de Dieu, ni ses bontés, sa grâce et ses compassions, nous serions sujets à la condamnation et à la mort c’est-à-dire la perdition éternelle, et surtout le Saint Esprit ne serait pas descendu pour habiter en nous.

Q. Un dernier mot a nos lecteurs?

R. Mon mot de la fin, c’est que l’amour de Dieu est réel et il s’est manifesté par Jésus-Christ celui là même qui existait en forme de Dieu et quand la voix retentie dans les cieux pour qu’on puisse sauver l’humanité aucun ange ne s’était présenté, aucune créature si ce n’est lui qui s’était dépouillé de sa gloire pour vivre dans la condition de l’humain. Il est mort par pour lui mais pour tous les hommes, il a démontré qui il était en ressuscitant les morts, en guérissant les malades, en faisant du bien aux gens de sa génération et il continue par le faire jusqu’aujourd’hui, il n’a pas changé il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, il a changé ma vie, il a opéré tant de miracles dans ma vie, ma vie depuis le ventre de ma mère jusqu’à présent n’est qu’une succession de témoignage parce que je l’ai reçu en moi, parce que sa parole est la vérité, parce que tout ce qu’il tout ne demeure pas le même, bien-aim(é) si tu lis ou écoute ce message sache que Dieu t’aime et il a un plan merveilleux pour ta vie, tu ne peux plus vivre dans le rejet, la condamnation, la maladie, sujet à la malédiction, à la honte, la pauvreté,  au châtiment et à la mort, Jésus a payé le prix, le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, décides-toi aujourd’hui d’aller à l’autre bord, il suffit seulement que tu l’invites dans ton cœur en disant : Seigneur Jésus je veux réellement changer mais je n’y arrive pas sauve moi, pardonne moi mes péchés par ton sang,  inscris mon nom dans le livre de la vie et accorde moi la grâce de recevoir ton Esprit Saint en moi. Merci Seigneur je suis vraiment reconnaissant. Amen

Merci a tous nos lecteurs. bonne fête de Pâque a tous

Comment Devenir un Blogueur Influent sur BNN

“Qu’il s’agisse d’un passe-temps ou d’une source de revenus additionnelle, bloguer est considéré comme une activité enrichissante et agréable par nombre d’entre nous. La question est: comment réussir sa carrière de blogueur?

La compétition au sein de la blogosphère est féroce, c’est pourquoi afin de se faire connaître il faut savoir s’armer de patience et de persévérance. Si vous comptez gagner quelques argents grâce à vos articles, les conseils suivants pourraient vous être (nous l’espérons) d’une grande utilité.

Quels sujets vous faut-il aborder sur votre blog ?

Les meilleurs blogueurs peuvent rédiger des textes de qualité sur une large variété de sujets. Toutefois, il est préférable de vous concentrer -au départ- sur les thèmes que vous maîtrisez le mieux.

Une fois vos sujets de prédilection définis, tenez-vous informé des dernières informations qui touchent à votre domaine. Suivez les blogueurs influents et consultez les sites les plus actuels. Afin de prouver la qualité de votre blog, montrez qu’il n’y a aucune info ayant trait à votre spécialité qui ne puisse échapper à votre œil d’expert et que vous êtes constamment à jour.

Créez votre propre blog

Faire preuve de talents rédactionnels et connaître l’actualité de son secteur sont des atouts considérables. Cependant, afin que vos articles percent (sur) la Toile, il vous faut également montrer que les blogs n’ont aucun secret pour vous. Il est par conséquent bénéfique que vous gériez votre propre blog.

Gérer votre blog vous obligera à publier régulièrement et vous entraînera à écrire. Votre rédaction s’améliorera et votre connaissance de la plateforme n’en sera que plus aiguisée. De plus, vous tenir au courant des dernières infos deviendra un réflexe.
Vous pouvez faire la promotion de votre blog sur les réseaux sociaux surtout www.togosocial.com et ainsi créer des liens qui amélioreront son référencement sur Google (et par conséquent le nombre de visites sur votre blog augmentera).
BN&N met à votre disposition différentes possibilités pour écrire des blogs, articles, audios, videos et meme votre show sur radio ( gratuit pour débuter)”