DANS LE CADRE DES FETES DES MERES, BNN RECOIT MADAME ALICIA AKAKPO, CEO of WONDERLAND NGO

La fête des mères est arrivée. L’Equipe BNN (Blogs Nouvelles & Notes) du réseau social africain www.mivasocial.com est honorée de recevoir pour ses lecteurs, Madame Alicia Akakpo, CEO de WONDERLAND NGO.

BNN : Quand vous étiez jeune fille, nourrissiez-vous des rêves de devenir maman?

Madame Alicia Akakpo: Les enfants, et grandissant je nourrissais des rêves de devenir mère.

BNN : Trouvez-vous aujourd’hui que votre milieu éducatif a influé ce rêve?
Madame Alicia Akakpo: Bien sur, mon milieu éducatif a vraiment
influence ce rêve. Un enfant est un trésor.

BNN : Pouvez-vous partager avec nous vos sentiments à la naissance de votre premier enfant? 
Madame Alicia Akakpo: Je me rappelle comme si c’était juste hier. A la naissance de mon premier enfant, j’ai pleuré de joie, c’était tout un mélange de sentiment. J’étais juste heureuse.
BNN : Dites-nous s’il vous plait, une chose que chacun de vos enfants vous a dite et qui vous a agréablement surprise, musée ou impressionnée
Madame Alicia Akakpo: Mon enfant a 8 mois et est le seul que j’ai pour le moment. Mais avec l’évolution de ce dernier il ne cesse de m’étonner par sa force, son courage et son humour.

BNN : Chaque enfant est unique. Expérimentez-vous cette unicité avec chacun de vos enfants? Pouvez-vous nous décrire un cas ? 

Madame Alicia Akakpo: Comme je l’avais dis, je n’ai qu’un seul pour le moment. Mais il est bien vrai que j’ai eu à prendre soin de mes nièces et neveux et je peux affirmer que chacun d’eux a cette unicité qui le rend spécial.
Par exemple, une de mes nièces qui ne se comporte en tant que la digne princesse de la maison et qui ne laisse personne prendre le dessus sur elle. (Rire) Elle est juste adorable.

BNN : En tant que mère, qu’est-ce qui vous procure le plus la joie ?

Madame Alicia Akakpo: En tant que voir, me réveillée chaque matin et voir ce sourire angélique sur le visage de mon enfant, et en rentrant du travail le soir la joie qui l’anime en me voyant me procure tout le bonheur du monde.
BNN : Et si vous aviez le choix, préfériez-vous être un père?
Madame Alicia Akakpo: Rire. Sans hésiter je dirai NON.
BNN : Quels conseils avez-vous pour les jeunes filles, prochaines générations de maman? 
Madame Alicia Akakpo: Pour les jeunes filles, prochaine générations de maman, je leurs dirai qu’un enfant est un précieux trésor qui demande beaucoup de patience, de temps et d’attention. Nous ne devons pas faire venir un enfant et le faire souffrir par après, de ce fait soyez prêtes et bien avise avant de s’y lancer.
BNN : Si un compte à rebours était possible, quelle serait la seule chose que vous feriez différemment en tant que maman?
Madame Alicia Akakpo: humm, je ne vois vraiment rien que j’aurais fait différemment.
BNN : Avez-vous un mot de fin pour nous?
Madame Alicia Akakpo: Merci de m’avoir accorder cette interview. Etre mère c’est juste formidable, mais être une bonne et exemplaire mère est juste magnifique.

Bonne fête des Mères a toutes les mamans du monde, a ma mère chérie, et a ma grande soeur Eunice Mawussi qui ne cesse de m’aider et de me donner des conseils dans mon combat pour un avenir meilleur des enfants.
Merci a vous.

BONNE FETE !!!