EDUCATION CHRETIENNE

COURS

EDUCATION CHRETIENNE

Kossi T. D. AGBANZOUME

(Ecole : ITC    Prof : Luigi Palmieri)

 L’EDUCATION COUTE CHERE MAIS RAPPORTE BEAUCOUP

Cours n° 1

2 Tim 3 :16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

17  afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

10 Principes concernant l’éducation

1-      Les parents biens éduqués dans la Parole seront de bons éducateurs pour leurs enfants

Il n’y a que la pensée de Dieu qui puisse nous aider à bien éduquer. En dehors de la pensée de Dieu, il n’y a pas une bonne éducation. L’éducation des enfants passe donc par l’éducation des parents.

Sagesse (SOPHIA) = la capacité de mettre en pratique ce qu’on reçoit comme bonne éducation.

Il peut arriver qu’un intellectuel frappe sa femme parce qu’il n’a aucune éducation basée sur la pensée de Dieu (un intellectuel peut donc ne pas être sage).

Notre système de valeur ne peut être le même que ce que le monde nous propose.

JE VEUX QUE TU FASSES LE MEME PECHE QUE MOI AFIN QUE LA LUMIERE N’ECLAIRE PAS MON TENEBRE (pensée diabolique).

Eduquer un enfant est un parcours de combattant aujourd’hui.

 

2-      L’éducation des enfants commence impérativement par l’enseignement

Un enfant a besoin d’être enseigné et non d’être crié dessus. Cela passe par des explications, des réponses aux interrogations de l’enfant, aux discussions, attentions portés à l’enfant…

La première forme d’enseignement (ou de discipline), c’est de parler avec l’enfant.

 

3-      Créer une conviction dans la  vie de l’enfant

Les enfants ont besoin de se forger une conviction à l’exemple de ce que les parents sont (affichent dans leurs comportements de tous les jours). L’exemplarité des parents aident à l’enseignement des enfants.

4-      La correction

Corriger = Redresser ce qui est tordu dans la pensée de l’enfant.

Etre corrigé = Etre renouvelé dans notre pensée.

 

5-      La discipline

Une enfant qui n’est pas discipliné va développer et endurcir un mauvais caractère. C’est dans la persévérance que la discipline atteint son but.

 

6-      La bonne frustration

Nous ne devons pas avoir peur de frustrer nos enfants.

Frustrer = enlever quelque chose. Etre capable de dire NON à l’enfant.

La bonne frustration = décider de ce qui est bon pour l’enfant même contre son désir.

Apprendre à l’enfant que le NON existe autant que le OUI.

 

7-      Mauvaise frustration = frustrer nos enfants de l’amour, de l’affection, de la sécurité, de l’écoute… dont ils ont besoin.

 

 

8-      Les limites :

Elles sécurisent. « Psaumes 119:96 Je vois des bornes à tout ce qui est parfait : Tes commandements n’ont point de limite». Les limites font les bons voisins.

 

9-      Le caractère :

Nous sommes responsables de construire un caractère dans la vie de nos enfants.

Caractère différent de tempérament.

10-   Le tempérament :

Chaque enfant a son tempérament. Nous ne devons pas comparer les enfants ou faire imiter les tempéraments d’un enfant par un autre.

Juges 13 : 1 Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Eternel ; et l’Eternel les livra entre les mains des Philistins, pendant quarante ans.

2  Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s’appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n’enfantait pas.

3  Un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants ; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.

→ Chaque enfant que Dieu donne est un plan particulier et parfait. Chaque enfant est spécifique.

Juges 13:8 « Manoach fit cette prière à l’Eternel : Ah ! Seigneur, que l’homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore vers nous, et qu’il nous enseigne ce que nous devons faire pour l’enfant qui naîtra ! »

a-      Dieu donne des hommes ressources (pasteurs) pour enseigner Son peuple (verset 8),

b-      Dieu choisit des parents particuliers pour éduquer des enfants particuliers selon Son plan,

c-       C’est vers Dieu que nous devons tourner nos regards pour avoir des conseils de bonne éducation pour nos enfants,

d-      Le papa voulait entendre d’avantage de l’ange. Nous devons chercher à entendre d’avantage la volonté de Dieu pour notre vie et la vie de nos enfants,

e-      Chercher à être enseigné et enseigner sur une même et bonne base. Les parents doivent rester sur la même longueur d’onde dans l’éducation des enfants parce que les enfants savent profiter du désaccord entre parents.

f-       Les instructions doivent même être données avant la naissance des enfants. Consacré à Dieu avant la naissance. S’éduquer dans la pensée de Dieu concernant la responsabilité de parent.

g-      Avoir une vision pour l’enfant selon le plein conseil de Dieu.

Cours n° 2

Inculquer : (Répétition, persévérance, vision, conviction, patience)

Inculquer est beaucoup plus fort qu‘enseigner. C’est travailler dans l’enfant jusqu’à ce qu’il s’approprie d’un enseignement.

L’éducation d’un enfant commence dans le ventre de la maman.

Quand les parents ne prennent pas le temps d’inculquer une bonne éducation à leurs enfants, la rue le fait à leur place et la conséquence est souvent désastreuse.

Le monde (la rue) dit : « Aller travailler pour vos enfants, je m’occupe de leur

                                               éducation ».

 

A partir de quel âge les parents devraient enseigner leurs enfants dans la voie du Seigneur ?

Une simple proposition :

a-      Education dans le ventre (Déjà à la conception) :

Un enfant conçu dans le ventre de la maman a déjà des sens qui perçoivent les réactions et voix de ses parents. Ceci est prouvé scientifiquement.

b-      Attachements du bébé après la naissance :

Reconnaissance des sons, odeurs, des personnes ressources (maman et papa)…

L’accoutumer aux choses bibliques (chansons religieuses par exemple)

c-       Bébé de 6 mois :

Reconnaissance des images. Lui faire de tous petits récits, lui montrer des images religieuses dans de petits livres illustrés … (sans complication)

L’enfant apprend par imitation.

d-      A partir de 1 an :

L’enfant commence par reconnaitre la notion du bien et du mal. Lui donner des précisions toujours à partir des illustrations de livres …

Quelques mensonges du monde :

Le monde sait que plus les enfants sont occupés aux choses chrétiennes, moins ils sont réceptifs à ses mensonges ; c’est pourquoi il s’efforce d’élever les principes mensongers pendant longtemps et plus fort. (Principe d’Hitler)

 

Qui crie plus fort dans mon cœur ?

La Parole de Dieu (la bible) ou le monde (les médias, l’internet, les lois ……)?

 

Pendant une heure le dimanche, nous entendons la parole de Dieu au culte et pendant toutes les autres heures à la maison ou au service, nous entendons autres choses…

Qu’est ce qui parle plus fort ?

C’est celui qui parle plus fort qu’on écoute et qu’on suit.

CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)


Cours n° 3

LA CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)

 

Eph 6 :4 Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

Notons ici l’importance de la responsabilité du père dans l’éducation des enfants vis-à-vis de Dieu.

Un enfant tant brimé par ses parents aura une fausse image de lui-même.

 

Corriger = Redresser une pensée qui est tordue.

 

Le meilleur outil d’éducation d’un enfant est par la parole au lieu du bâton.

Savoir discerner et corriger une faute commise par un enfant par innocence (enseigner) et une faute commise par esprit de rébellion (discipliner).

Un enfant est comme un ordinateur nouvellement acheté.

Il possède :

Ø  Un système de démarrage        : l’enfant nait et pousse un cri (une pleure qui indique qu’il vit)

Ø  Un système d’exploitation         : Inculquer à l’enfant, la notion d’un créateur de façon à le

                                                                rendre sensible à Sa volonté (jusqu’à 7 ans, on peut façonner

                                                                l’esprit d’un enfant, développer son esprit et son caractère)

Ø  Des programmes d’application : Amour, Grâce, Patience, Compassion …

Plus on ajoute de programmes à l’enfant, plus il est outillé à être utile pour la vie. L’enfant ne possède pas ce que les parents ne lui donnent pas. Un enfant ne peut savoir vivre seul.

Prov. 22:6 Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

S’il y a risque que l’enfant se détourne de son éducation, à plus forte raison, l’éduquer encore et encore afin qu’il ne perde pas tout (un enfant qui n’est pas instruit ne peut faire référence à rien quand il se détournera). Eduquons donc nos enfants dans la Parole de Dieu et le moment venu, Elle fera écho dans son cœur.

Ne laissons pas nos enfants être éduqué par le vent du monde (les philosophies, les pensées).

Il faut du temps, de la persévérance, de la vision et de la patience pour éduquer un enfant.

Hébreux 4:1 Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste

encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard.

 

Ne sacrifions pas nos enfants ; un jour il sera trop tard. Il y a toujours un prix à payer et ne pas le payer maintenant, ça devient trop lourd, trop cher et douloureux à payer plus tard.

 

LE TEMPS :

 

1 Co 7 29  Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court ; que désormais ceux

                   qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas,

30  ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,

31  et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe.

 

Nous avons une mission et ne devons pas laisser les choses du monde nous prendre le temps. Nous n’avons pas assez de temps pour éduquer nos enfants.

Le temps en lui-même n’arrange jamais les choses. Il faut faire un choix ; il faut prendre des décisions maintenant quant à l’éducation des enfants au risque de voir le temps endurcir leur caractère.

Pour certaines choses, le seul moment qui existe, c’est maintenant.

 

Héb 4 :7 Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs.

 

L’APPARENCE :

 

L’apparence est trompeuse. Si la gloire de Dieu ne rayonne pas sur nos enfants quand ils sont devenus grands, …

 

Mots grecs pour apparence:

 

Malachie 2 : 9

NASA (ce qui soutient une chose mais pas la chose elle-même)

Col 2 :23

ESTI (Ce qui apparait en premier lieu mais pas ce que Dieu veut)

Col 2 18

THELO (Ce qu‘on retient par émotion (la préférence))

Luc 20 21

Luc 20 47

2 Tim 3 5

2 Co 10 7

Jn 7 24

            OPSIS (le look)

 

Jean 13:17 SI VOUS SAVEZ CES CHOSES, VOUS ETES HEUREUX,

POURVU QUE VOUS LES PRATIQUIEZ.


EDUCATION DES ENFANTS

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”Tableau Normal”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:””;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:”Calibri”,sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:”Times New Roman”;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

COURS

EDUCATION CHRETIENNE

Kossi T. D. AGBANZOUME

(Ecole : ITC    Prof : Luigi Palmieri)

  «L’EDUCATION COUTE CHERE MAIS RAPPORTE BEAUCOUP»

Cours n° 1

2 Tim 3 :16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

17  afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

10 Principes concernant l’éducation

1-      Les parents biens éduqués dans la Parole seront de bons éducateurs pour leurs enfants

Il n’y a que la pensée de Dieu qui puisse nous aider à bien éduquer. En dehors de la pensée de Dieu, il n’y a pas une bonne éducation. L’éducation des enfants passe donc par l’éducation des parents.

Sagesse (SOPHIA) = la capacité de mettre en pratique ce qu’on reçoit comme bonne éducation.

Il peut arriver qu’un intellectuel frappe sa femme parce qu’il n’a aucune éducation basée sur la pensée de Dieu (un intellectuel peut donc ne pas être sage).

Notre système de valeur ne peut être le même que ce que le monde nous propose.

JE VEUX QUE TU FASSES LE MEME PECHE QUE MOI AFIN QUE LA LUMIERE N’ECLAIRE PAS MON TENEBRE (pensée diabolique).

Eduquer un enfant est un parcours de combattant aujourd’hui.

 

2-      L’éducation des enfants commence impérativement par l’enseignement

Un enfant a besoin d’être enseigné et non d’être crié dessus. Cela passe par des explications, des réponses aux interrogations de l’enfant, aux discussions, attentions portés à l’enfant…

La première forme d’enseignement (ou de discipline), c’est de parler avec l’enfant.

 

3-      Créer une conviction dans la  vie de l’enfant

Les enfants ont besoin de se forger une conviction à l’exemple de ce que les parents sont (affichent dans leurs comportements de tous les jours). L’exemplarité des parents aident à l’enseignement des enfants.

4-      La correction

Corriger = Redresser ce qui est tordu dans la pensée de l’enfant.

Etre corrigé = Etre renouvelé dans notre pensée.

 

5-      La discipline

Une enfant qui n’est pas discipliné va développer et endurcir un mauvais caractère. C’est dans la persévérance que la discipline atteint son but.

 

6-      La bonne frustration

Nous ne devons pas avoir peur de frustrer nos enfants.

Frustrer = enlever quelque chose. Etre capable de dire NON à l’enfant.

La bonne frustration = décider de ce qui est bon pour l’enfant même contre son désir.

Apprendre à l’enfant que le NON existe autant que le OUI.

 

7-      Mauvaise frustration = frustrer nos enfants de l’amour, de l’affection, de la sécurité, de l’écoute… dont ils ont besoin.

 

 

8-      Les limites :

Elles sécurisent. « Psaumes 119:96 Je vois des bornes à tout ce qui est parfait : Tes commandements n’ont point de limite». Les limites font les bons voisins.

 

9-      Le caractère :

Nous sommes responsables de construire un caractère dans la vie de nos enfants.

Caractère différent de tempérament.

10-   Le tempérament :

Chaque enfant a son tempérament. Nous ne devons pas comparer les enfants ou faire imiter les tempéraments d’un enfant par un autre.

Juges 13 : 1 Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Eternel ; et l’Eternel les livra entre les mains des Philistins, pendant quarante ans.

2  Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s’appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n’enfantait pas.

3  Un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants ; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.

→ Chaque enfant que Dieu donne est un plan particulier et parfait. Chaque enfant est spécifique.

Juges 13:8 « Manoach fit cette prière à l’Eternel : Ah ! Seigneur, que l’homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore vers nous, et qu’il nous enseigne ce que nous devons faire pour l’enfant qui naîtra ! »

a-      Dieu donne des hommes ressources (pasteurs) pour enseigner Son peuple (verset 8),

b-      Dieu choisit des parents particuliers pour éduquer des enfants particuliers selon Son plan,

c-       C’est vers Dieu que nous devons tourner nos regards pour avoir des conseils de bonne éducation pour nos enfants,

d-      Le papa voulait entendre d’avantage de l’ange. Nous devons chercher à entendre d’avantage la volonté de Dieu pour notre vie et la vie de nos enfants,

e-      Chercher à être enseigné et enseigner sur une même et bonne base. Les parents doivent rester sur la même longueur d’onde dans l’éducation des enfants parce que les enfants savent profiter du désaccord entre parents.

f-       Les instructions doivent même être données avant la naissance des enfants. Consacré à Dieu avant la naissance. S’éduquer dans la pensée de Dieu concernant la responsabilité de parent.

g-      Avoir une vision pour l’enfant selon le plein conseil de Dieu.

Cours n° 2

Inculquer : (Répétition, persévérance, vision, conviction, patience)

Inculquer est beaucoup plus fort qu‘enseigner. C’est travailler dans l’enfant jusqu’à ce qu’il s’approprie d’un enseignement.

L’éducation d’un enfant commence dans le ventre de la maman.

Quand les parents ne prennent pas le temps d’inculquer une bonne éducation à leurs enfants, la rue le fait à leur place et la conséquence est souvent désastreuse.

Le monde (la rue) dit : « Aller travailler pour vos enfants, je m’occupe de leur

                                               éducation ».

 

A partir de quel âge les parents devraient enseigner leurs enfants dans la voie du Seigneur ?

Une simple proposition :

a-      Education dans le ventre (Déjà à la conception) :

Un enfant conçu dans le ventre de la maman a déjà des sens qui perçoivent les réactions et voix de ses parents. Ceci est prouvé scientifiquement.

b-      Attachements du bébé après la naissance :

Reconnaissance des sons, odeurs, des personnes ressources (maman et papa)…

L’accoutumer aux choses bibliques (chansons religieuses par exemple)

c-       Bébé de 6 mois :

Reconnaissance des images. Lui faire de tous petits récits, lui montrer des images religieuses dans de petits livres illustrés … (sans complication)

L’enfant apprend par imitation.

d-      A partir de 1 an :

L’enfant commence par reconnaitre la notion du bien et du mal. Lui donner des précisions toujours à partir des illustrations de livres …

Quelques mensonges du monde :

Le monde sait que plus les enfants sont occupés aux choses chrétiennes, moins ils sont réceptifs à ses mensonges ; c’est pourquoi il s’efforce d’élever les principes mensongers pendant longtemps et plus fort. (Principe d’Hitler)

 

Qui crie plus fort dans mon cœur ?

La Parole de Dieu (la bible) ou le monde (les médias, l’internet, les lois ……)?

 

Pendant une heure le dimanche, nous entendons la parole de Dieu au culte et pendant toutes les autres heures à la maison ou au service, nous entendons autres choses…

Qu’est ce qui parle plus fort ?

C’est celui qui parle plus fort qu’on écoute et qu’on suit.

CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)


Cours n° 3

LA CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)

 

Eph 6 :4 Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

Notons ici l’importance de la responsabilité du père dans l’éducation des enfants vis-à-vis de Dieu.

Un enfant tant brimé par ses parents aura une fausse image de lui-même.

 

Corriger = Redresser une pensée qui est tordue.

 

Le meilleur outil d’éducation d’un enfant est par la parole au lieu du bâton.

Savoir discerner et corriger une faute commise par un enfant par innocence (enseigner) et une faute commise par esprit de rébellion (discipliner).

Un enfant est comme un ordinateur nouvellement acheté.

Il possède :

Ø  Un système de démarrage        : l’enfant nait et pousse un cri (une pleure qui indique qu’il vit)

Ø  Un système d’exploitation         : Inculquer à l’enfant, la notion d’un créateur de façon à le

                                                                rendre sensible à Sa volonté (jusqu’à 7 ans, on peut façonner

                                                                l’esprit d’un enfant, développer son esprit et son caractère)

Ø  Des programmes d’application : Amour, Grâce, Patience, Compassion …

Plus on ajoute de programmes à l’enfant, plus il est outillé à être utile pour la vie. L’enfant ne possède pas ce que les parents ne lui donnent pas. Un enfant ne peut savoir vivre seul.

Prov. 22:6 Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

S’il y a risque que l’enfant se détourne de son éducation, à plus forte raison, l’éduquer encore et encore afin qu’il ne perde pas tout (un enfant qui n’est pas instruit ne peut faire référence à rien quand il se détournera). Eduquons donc nos enfants dans la Parole de Dieu et le moment venu, Elle fera écho dans son cœur.

Ne laissons pas nos enfants être éduqué par le vent du monde (les philosophies, les pensées).

Il faut du temps, de la persévérance, de la vision et de la patience pour éduquer un enfant.

Hébreux 4:1 Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste

encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard.

 

Ne sacrifions pas nos enfants ; un jour il sera trop tard. Il y a toujours un prix à payer et ne pas le payer maintenant, ça devient trop lourd, trop cher et douloureux à payer plus tard.

 

LE TEMPS :

 

1 Co 7 29  Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court ; que désormais ceux

                   qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas,

30  ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,

31  et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe.

 

Nous avons une mission et ne devons pas laisser les choses du monde nous prendre le temps. Nous n’avons pas assez de temps pour éduquer nos enfants.

Le temps en lui-même n’arrange jamais les choses. Il faut faire un choix ; il faut prendre des décisions maintenant quant à l’éducation des enfants au risque de voir le temps endurcir leur caractère.

Pour certaines choses, le seul moment qui existe, c’est maintenant.

 

Héb 4 :7 Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs.

 

L’APPARENCE :

 

L’apparence est trompeuse. Si la gloire de Dieu ne rayonne pas sur nos enfants quand ils sont devenus grands, …

 

Mots grecs pour apparence:

 

Malachie 2 : 9

NASA (ce qui soutient une chose mais pas la chose elle-même)

Col 2 :23

ESTI (Ce qui apparait en premier lieu mais pas ce que Dieu veut)

Col 2 18

THELO (Ce qu‘on retient par émotion (la préférence))

Luc 20 21

Luc 20 47

2 Tim 3 5

2 Co 10 7

Jn 7 24

            OPSIS (le look)

 

Jean 13:17 SI VOUS SAVEZ CES CHOSES, VOUS ETES HEUREUX,

POURVU QUE VOUS LES PRATIQUIEZ.

 

 

 

 

 

 

 

EDUCATION DES ENFANTS

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”Tableau Normal”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:””;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:”Calibri”,sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:”Times New Roman”;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

COURS

EDUCATION CHRETIENNE

Kossi T. D. AGBANZOUME

(Ecole : ITC    Prof : Luigi Palmieri)

  «L’EDUCATION COUTE CHERE MAIS RAPPORTE BEAUCOUP»

Cours n° 1

2 Tim 3 :16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

17  afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.

10 Principes concernant l’éducation

1-      Les parents biens éduqués dans la Parole seront de bons éducateurs pour leurs enfants

Il n’y a que la pensée de Dieu qui puisse nous aider à bien éduquer. En dehors de la pensée de Dieu, il n’y a pas une bonne éducation. L’éducation des enfants passe donc par l’éducation des parents.

Sagesse (SOPHIA) = la capacité de mettre en pratique ce qu’on reçoit comme bonne éducation.

Il peut arriver qu’un intellectuel frappe sa femme parce qu’il n’a aucune éducation basée sur la pensée de Dieu (un intellectuel peut donc ne pas être sage).

Notre système de valeur ne peut être le même que ce que le monde nous propose.

JE VEUX QUE TU FASSES LE MEME PECHE QUE MOI AFIN QUE LA LUMIERE N’ECLAIRE PAS MON TENEBRE (pensée diabolique).

Eduquer un enfant est un parcours de combattant aujourd’hui.

 

2-      L’éducation des enfants commence impérativement par l’enseignement

Un enfant a besoin d’être enseigné et non d’être crié dessus. Cela passe par des explications, des réponses aux interrogations de l’enfant, aux discussions, attentions portés à l’enfant…

La première forme d’enseignement (ou de discipline), c’est de parler avec l’enfant.

 

3-      Créer une conviction dans la  vie de l’enfant

Les enfants ont besoin de se forger une conviction à l’exemple de ce que les parents sont (affichent dans leurs comportements de tous les jours). L’exemplarité des parents aident à l’enseignement des enfants.

4-      La correction

Corriger = Redresser ce qui est tordu dans la pensée de l’enfant.

Etre corrigé = Etre renouvelé dans notre pensée.

 

5-      La discipline

Une enfant qui n’est pas discipliné va développer et endurcir un mauvais caractère. C’est dans la persévérance que la discipline atteint son but.

 

6-      La bonne frustration

Nous ne devons pas avoir peur de frustrer nos enfants.

Frustrer = enlever quelque chose. Etre capable de dire NON à l’enfant.

La bonne frustration = décider de ce qui est bon pour l’enfant même contre son désir.

Apprendre à l’enfant que le NON existe autant que le OUI.

 

7-      Mauvaise frustration = frustrer nos enfants de l’amour, de l’affection, de la sécurité, de l’écoute… dont ils ont besoin.

 

 

8-      Les limites :

Elles sécurisent. « Psaumes 119:96 Je vois des bornes à tout ce qui est parfait : Tes commandements n’ont point de limite». Les limites font les bons voisins.

 

9-      Le caractère :

Nous sommes responsables de construire un caractère dans la vie de nos enfants.

Caractère différent de tempérament.

10-   Le tempérament :

Chaque enfant a son tempérament. Nous ne devons pas comparer les enfants ou faire imiter les tempéraments d’un enfant par un autre.

Juges 13 : 1 Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Eternel ; et l’Eternel les livra entre les mains des Philistins, pendant quarante ans.

2  Il y avait un homme de Tsorea, de la famille des Danites, et qui s’appelait Manoach. Sa femme était stérile, et n’enfantait pas.

3  Un ange de l’Eternel apparut à la femme, et lui dit : Voici, tu es stérile, et tu n’as point d’enfants ; tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils.

→ Chaque enfant que Dieu donne est un plan particulier et parfait. Chaque enfant est spécifique.

Juges 13:8 « Manoach fit cette prière à l’Eternel : Ah ! Seigneur, que l’homme de Dieu que tu as envoyé vienne encore vers nous, et qu’il nous enseigne ce que nous devons faire pour l’enfant qui naîtra ! »

a-      Dieu donne des hommes ressources (pasteurs) pour enseigner Son peuple (verset 8),

b-      Dieu choisit des parents particuliers pour éduquer des enfants particuliers selon Son plan,

c-       C’est vers Dieu que nous devons tourner nos regards pour avoir des conseils de bonne éducation pour nos enfants,

d-      Le papa voulait entendre d’avantage de l’ange. Nous devons chercher à entendre d’avantage la volonté de Dieu pour notre vie et la vie de nos enfants,

e-      Chercher à être enseigné et enseigner sur une même et bonne base. Les parents doivent rester sur la même longueur d’onde dans l’éducation des enfants parce que les enfants savent profiter du désaccord entre parents.

f-       Les instructions doivent même être données avant la naissance des enfants. Consacré à Dieu avant la naissance. S’éduquer dans la pensée de Dieu concernant la responsabilité de parent.

g-      Avoir une vision pour l’enfant selon le plein conseil de Dieu.

   Cours n° 2

Inculquer : (Répétition, persévérance, vision, conviction, patience)

Inculquer est beaucoup plus fort qu‘enseigner. C’est travailler dans l’enfant jusqu’à ce qu’il s’approprie d’un enseignement.

L’éducation d’un enfant commence dans le ventre de la maman.

Quand les parents ne prennent pas le temps d’inculquer une bonne éducation à leurs enfants, la rue le fait à leur place et la conséquence est souvent désastreuse.

Le monde (la rue) dit : « Aller travailler pour vos enfants, je m’occupe de leur

                                               éducation ».

 

A partir de quel âge les parents devraient enseigner leurs enfants dans la voie du Seigneur ?

Une simple proposition :

a-      Education dans le ventre (Déjà à la conception) :

Un enfant conçu dans le ventre de la maman a déjà des sens qui perçoivent les réactions et voix de ses parents. Ceci est prouvé scientifiquement.

b-      Attachements du bébé après la naissance :

Reconnaissance des sons, odeurs, des personnes ressources (maman et papa)…

L’accoutumer aux choses bibliques (chansons religieuses par exemple)

c-       Bébé de 6 mois :

Reconnaissance des images. Lui faire de tous petits récits, lui montrer des images religieuses dans de petits livres illustrés … (sans complication)

L’enfant apprend par imitation.

d-      A partir de 1 an :

L’enfant commence par reconnaitre la notion du bien et du mal. Lui donner des précisions toujours à partir des illustrations de livres …

Quelques mensonges du monde :

Le monde sait que plus les enfants sont occupés aux choses chrétiennes, moins ils sont réceptifs à ses mensonges ; c’est pourquoi il s’efforce d’élever les principes mensongers pendant longtemps et plus fort. (Principe d’Hitler)

 

Qui crie plus fort dans mon cœur ?

La Parole de Dieu (la bible) ou le monde (les médias, l’internet, les lois ……)?

 

Pendant une heure le dimanche, nous entendons la parole de Dieu au culte et pendant toutes les autres heures à la maison ou au service, nous entendons autres choses…

Qu’est ce qui parle plus fort ?

C’est celui qui parle plus fort qu’on écoute et qu’on suit.

CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)


Cours n° 3

LA CRISTALLISATION (endurcissement de la conscience)

 

Eph 6 :4 Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

Notons ici l’importance de la responsabilité du père dans l’éducation des enfants vis-à-vis de Dieu.

Un enfant tant brimé par ses parents aura une fausse image de lui-même.

 

Corriger = Redresser une pensée qui est tordue.

 

Le meilleur outil d’éducation d’un enfant est par la parole au lieu du bâton.

Savoir discerner et corriger une faute commise par un enfant par innocence (enseigner) et une faute commise par esprit de rébellion (discipliner).

Un enfant est comme un ordinateur nouvellement acheté.

Il possède :

Ø  Un système de démarrage        : l’enfant nait et pousse un cri (une pleure qui indique qu’il vit)

Ø  Un système d’exploitation         : Inculquer à l’enfant, la notion d’un créateur de façon à le

                                                                rendre sensible à Sa volonté (jusqu’à 7 ans, on peut façonner

                                                                l’esprit d’un enfant, développer son esprit et son caractère)

Ø  Des programmes d’application : Amour, Grâce, Patience, Compassion …

Plus on ajoute de programmes à l’enfant, plus il est outillé à être utile pour la vie. L’enfant ne possède pas ce que les parents ne lui donnent pas. Un enfant ne peut savoir vivre seul.

Prov. 22:6 Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

S’il y a risque que l’enfant se détourne de son éducation, à plus forte raison, l’éduquer encore et encore afin qu’il ne perde pas tout (un enfant qui n’est pas instruit ne peut faire référence à rien quand il se détournera). Eduquons donc nos enfants dans la Parole de Dieu et le moment venu, Elle fera écho dans son cœur.

Ne laissons pas nos enfants être éduqué par le vent du monde (les philosophies, les pensées).

Il faut du temps, de la persévérance, de la vision et de la patience pour éduquer un enfant.

Hébreux 4:1 Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste

encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard.

 

Ne sacrifions pas nos enfants ; un jour il sera trop tard. Il y a toujours un prix à payer et ne pas le payer maintenant, ça devient trop lourd, trop cher et douloureux à payer plus tard.

 

LE TEMPS :

 

1 Co 7 29  Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court ; que désormais ceux

                   qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas,

30  ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,

31  et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe.

 

Nous avons une mission et ne devons pas laisser les choses du monde nous prendre le temps. Nous n’avons pas assez de temps pour éduquer nos enfants.

Le temps en lui-même n’arrange jamais les choses. Il faut faire un choix ; il faut prendre des décisions maintenant quant à l’éducation des enfants au risque de voir le temps endurcir leur caractère.

Pour certaines choses, le seul moment qui existe, c’est maintenant.

 

Héb 4 :7 Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs.

 

L’APPARENCE :

 

L’apparence est trompeuse. Si la gloire de Dieu ne rayonne pas sur nos enfants quand ils sont devenus grands, …

 

Mots grecs pour apparence:

 

Malachie 2 : 9

NASA (ce qui soutient une chose mais pas la chose elle-même)

Col 2 :23

ESTI (Ce qui apparait en premier lieu mais pas ce que Dieu veut)

Col 2 18

THELO (Ce qu‘on retient par émotion (la préférence))

Luc 20 21

Luc 20 47

2 Tim 3 5

2 Co 10 7

Jn 7 24

            OPSIS (le look)

 

Jean 13:17 SI VOUS SAVEZ CES CHOSES, VOUS ETES HEUREUX,

POURVU QUE VOUS LES PRATIQUIEZ.