Togo/Des vendeurs de voitures d’occasion délogés par la délégation spéciale de la préfecture du Golf

 

Les vendeurs de véhicules situés entre l’état-major d’Agoè et la présidence ont été secoués ce mardi 26 février 2019 le long de la route en direction de GTA jusqu’au niveau d’Etat -Major. Des voitures saisies et ramenées à la fourrière, des égouts creusés, des enclos détruits; tout s’est fait dans un lapse de temps sous l’ordre du président de la délégation spéciale de la préfecture du Golf, Kossi Aboka entouré de soldats équipés de matraques et de gaz lacrymogènes.

On se croirait ce matin du 26 février dans un film d’action de hollywood ou mieux encore à une manifestation de la C14 : des hommes en gilet orange venus de la préfecture du golf sous l’ordre de leur supérieur ont pris d’assaut l’espace occupé par les voitures d’occasions en vue de dégager tout ce qui fait obstruction à cette voie. L’indulgence n’a plus sa place d’autant plus que l’objectif

visé est de dégager tout ce qui n’est pas à la place qu’il faut notamment les ateliers et les voitures d’occasions.

.

Selon un homme en « gilet-orange » abordé, les vendeurs ont été avertis à plusieurs reprises compte tenue de l’enjeu de l’espace occupé :

 Ce lieu de vente de voitures est situé entre l’Etat-Major et la présidence. Ce n’est donc pas commode que de tel commerce se fasse le long de la route. Pis encore, c’est l’espace qu’occupent les hautes tensions; dangereuses pour les riverains. Alors il est évident que ce n’est pas le coin adéquat pour vendre ces voitures d’occasions. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on leur a trouvé depuis quelques années une place à Agoè M. Certains ont acceptés tandis que d’autres ont refusé d’obtempérer. Chaque voiture qui partira à la fourrière coûtera 10.000F/ jour avant sa récupération 

, a-t-il laissé entendre.

Ce qui le pouvaient ont pu déplacer leurs voitures tandis que d’autres ont vu les leur remorquer pour la fourrière. 

A en croire certaines rumeurs, c’est suite aux plaintes des collègues vendeurs de voitures installés déjà sur le site officiel reservé à Agoè Missouhoin que la délégation spéciale de la préfecture du golf a agis.

Ceux qui sont partis restés au lieu de vente officiellement réservé pour des raisons de non visibilité auraient du mal à écrouler leurs marchandises tandis que d’autres toujours au bord de la route profiteraient de leur illégitimité pour faire de bons chiffres d’affaires.