Togo-Djibouti : Un match à prendre au sérieux

Les Eperviers du Togo s’apprêtent à livrer ce vendredi 4 septembre 2015 à 16h sur le sol djiboutien le match de la phase aller comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) du Gabon.

Les Togolais espèrent vivement que leurs ambassadeurs vont réitérer les prouesses des Tunisiens  lors de la première journée face à cette même équipe laminée sur le score fleuve de 8-1 en volant encore plus haut que d’habitude.

Mais vu les conditions dans lesquelles se jouera ce match, tout ne serait pas facile comme bons nombres le pensent : « Nous jouerons sous une forte chaleur, si je m’en tiens à mes recherches, la température oscillera entre 30 et 40 degrés.  Pour nos joueurs qui viennent des championnats européens, ce ne sont pas des conditions idéales. C’est pourquoi je demande beaucoup de concentration », a souligné le coach belge Tom Saintfiet  tout récemment dans l’une de ses interventions.

Autant dire que les éperviers doivent rester beaucoup plus soudés et ne rien lâcher avant la fin des 90 minutes du match s’ils espèrent véritablement engranger ces trois points.

Quant à la présence effective de l’attaquant de Tottenham Emmanuel Adebayor à cette fête du football, elle reste toujours ambigüe d’autant plus que le doute continue par y planer.

Notons que l’ancien capitaine des éperviers figure tout de même dans les 23 joueurs sélectionnés pour cette rencontre capitale.

Le Togo, faisant partie de la poule A de cette compétition occupe pour le moment la deuxième place après la Tunisie, suivi du Libéria à la troisième place et du Djibouti en dernière position.

Bonne chance aux éperviers.

Yaya Touré – Meilleur Joueur Africain 2014

Pour la quatrième année consécutive, l’Ivoirien Yaya Touré a décroché le titre de Meilleur joueur africain. En 2014, il devance l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) et le gardien nigérian Vincent Enyeama (Lille).

Ultra-favori du vote des quelques 56 sélectionneurs et directeurs techniques nationaux du continent africain, l’Ivoirien Yaya Touré a, sans surprise, décroché le titre de Meilleur joueur africain de l’année 2014. Le milieu de terrain de Manchester City rejoint donc au palmarès une autre légende continentale, le Camerounais Samuel Eto’o, sacré en 2003, 2004, 2005 et 2010. Yaya Touré, lui, a été récompensé pour la quatrième fois consécutive, une première dans l’histoire de la Confédération africaine de football (CAF).

Yaya Touré, 31 ans, a réalisé une saison 2014 pleine en remportant la Premier League ainsi que la League Cup avec son club. Titulaire indéboulonnable dans l’entrejeu des Citizens, il a marqué à sept reprises en championnat et a largement contribué à faire du club mancunien le grand challenger du Chelsea de José Mourinho.

Yaya Touré au-dessus du lot

Si l’excellente saison de Yaya Touré a clairement pavé la voie de son triomphe, force est de reconnaitre que la concurrence avait été quelque peu éteinte par la tournure des événements, ces derniers mois.

Les deux autres finalistes, qui avaient réalisé un début d’année 2014 excellent, ont clairement marqué le pas lors de la seconde moitié de l’année. À Dortmund, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a tenté de surnager mais sans grand succès, plombé par le début de saison catastrophique de son club en Bundesliga.

Un constat qui s’applique également au Nigérian Vincent Enyeama, lauréat du prix RFI/France 24 Marc-Vivien Foé. Le portier des Super Eagles, qui a gardé avec opiniâtreté et talent les cages du Lille OSC en 2014, a été contraint de payer l’élimination précoce du Nigeria lors des éliminatoires de la CAN-2015. Et la méforme du club nordiste en fin d’année – 11e de Ligue 1 à la trêve – n’aura pas non plus joué en sa faveur.

Par: Yann Buxeda sur France24

CAN 2015 : groupes et calendrier, tout savoir sur la dernière phase qualificative

Les affiches des confrontations de la dernière étape pour la qualification à la Coupe d’Afrique des nations au Maroc en 2015 ont été dévoilées dimanche à l’issue d’un tirage au sort, au Caire. Certains pays ont hérité de groupes au niveau bien relevé. Récapitulatif.

Mis à jour le 29/04/2014 à 17h50.

  • Deux groupes “de la mort”

À l’issue du tirage au sort du 27 avril au Caire, en vue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue au Maroc en 2015, deux groupes paraissent bien relevés : le D et le G. Dans le premier, pour deux places qualificatives, le Cameroun de Samuel Eto’o croisera sur son chemin la Côte d’Ivoire de Yaya Touré et la RDC de Youssouf Mulumbu. Dans le second, les Pharaons d’Égypte, absents lors de deux dernières éditions de la compétition continentale, devront se mesurer aux Lions de la Teranga (Sénégal) et aux Aigles de Carthage (Tunisie).

  • Les favoris : Nigeria et Afrique du Sud, Algérie et Mali

Dans les autres poules, décrocher le ticket qualificatif paraît moins compliqué. Dans le groupe A par exemple, le Nigeria et l’Afrique du Sud ont toutes les chances de passer devant le Soudan. Il en est de même du groupe B dans lequel l’Algérie et le Mali sont favoris – sur le papier – face l’Éthiopie.

Suivent d’autres poules plus au moins équilibrées, à l’instar du groupe C où l’on retrouve le Burkina Faso, le Gabon et l’Angola, ou du groupe E dans lequel s’affronteront la Guinée, le Togo et le Ghana.

>> Lire aussi : Pour Le Roy, le calendrier de la CAF “manque totalement de cohérence”.

Mais bien avant ces confrontations éliminatoires, d’autres pays devront s’affronter pour rejoindre les premiers groupes. Une sorte de phase préliminaire à deux tours.

  • Premier tour (aller 16-18 mai ; retour 30 mai-1er juin)

Liberia – Lesotho

Kenya – Comores

Madagascar – Ouganda

Mauritanie – Guinée Equatoriale

Namibie – Congo

Libye – Rwanda

Burundi – Botswana

Centrafrique – Guinée Bissau

Swaziland – Sierra Leone

Gambie – Seychelles

Sao Tome et Principe – Bénin

Malawi – Tchad

Tanzanie – Zimbabwe

Mozambique – Sud Soudan

  • Deuxième tour (aller 18-20 juillet ; retour 1-3 août)
  1. Vainqueur Liberia-Lesotho – Vainqueur Kenya-Comores
  2. Vainqueur Madagascar-Ouganda – Vainqueur Mauritanie-Guinée Equatoriale
  3. Vainqueur Namibie-Congo – Vainqueur Libye-Rwanda
  4. Vainqueur Burundi-Botswana – Vainqueur Centrafrique-Guinée Bissau
  5. Vainqueur Swaziland-Sierra Leone – Vainqueur Gambie-Seychelles
  6. Vainqueur Sao Tome et Principe-Bénin – Vainqueur Malawi-Tchad
  7. Vainqueur Tanzanie-Zimbabwe – Vainqueur Mozambique-Sud Soudan
  • Phase de groupes (dates des 6 journées: 5-6 septembre, 10 septembre, 10-11 octobre, 15 octobre, 14-15 novembre, 19 novembre)

Groupe A : Nigeria, vainqueur 3, Soudan, Afrique du Sud

Groupe B : Mali, vainqueur 6, Ethiopie, Algérie

Groupe C : Burkina Faso, vainqueur 1, Gabon, Angola

Groupe D : Côte d’Ivoire, vainqueur 5, RDC, Cameroun

Groupe E : Ghana, vainqueur 2, Guinée, Togo

Groupe F : Zambie, vainqueur 7, Niger, Cap Vert

Groupe G : Tunisie, vainqueur 4, Sénégal, Egypte

Seuls les deux premiers de chaque groupe ainsi que le meilleur troisième de la phase éliminatoire seront qualifiées pour participer à la CAN 2015 prévue du 17 janvier au 8 février 2015 au Maroc.

Source:  Jeuneafrique.com