temps forts du sommet Etats-Unis/Afrique

Voici quelques temps forts du sommet qui a réuni la plupart des chefs d’Etat africains à Washington au cours de trois jours où les Etats-Unis ont redit leur intérêt pour un continent en pleine croissance.
– Le président américain Barack Obama a annoncé 33 milliards de dollars d’investissements pour l’Afrique.
– Sur ces 33 milliards, 12 seront consacrés au programme Power Africa, qui vise, à terme, à doubler l’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne, grâce à des contributions de la Banque mondiale, des Etats-Unis et de la Suède.
– Le montant de l’investissement annoncé comprend aussi des fonds versés par de grandes entreprises privées, comme Marriott, Coca-Cola ou General Electric notamment, qui ont promis 14 milliards de dollars.
– 7 milliards de dollars de prêts serviront aussi à soutenir les exportations américaines vers l’Afrique.
– Les contours d’un accord d’échange et d’investissement vont être mis en place entre les Etats-Unis et les 15 pays de la Communauté économique d’Afrique de l’ouest pour favoriser le commerce avec cette région.
– Un conseil composé de membres du secteur privé et de responsables américains va promouvoir les échanges et les investissements avec l’Afrique.
– Les Etats-Unis vont soutenir l’éducation des filles en Afrique et œuvrer pour supprimer les barrières qui empêchent les femmes d’accéder à de hautes fonctions politiques et économiques, des sponsors s’engageant à créer des centres d’affaires pour les femmes ou à leur fournir des bourses d’études notamment.
– Le Président de Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR), un plan d’aide d’urgence pour la lutte contre le Sida, va lancer une initiative de 200 millions de dollars pour permettre de doubler le nombre d’enfants bénéficiaires d’antirétroviraux dans dix pays d’Afrique.
– La Namibie et l’Ethiopie vont à leur tour bénéficier du programme “Pink Ribbon Red Ribbon” (“Ruban rose ruban rouge”), mis en place par l’institut de l’ancien président américain George W. Bush pour combattre le cancer du sein par le biais d’examens médicaux.
– Le président américain a parallèlement promis un “nouvel investissement de 110 millions de dollars par an sur trois à cinq ans pour renforcer la capacité des armées africaines à déployer rapidement des soldats de la paix dans le cas de conflits naissants”. Six pays seront initialement associés: le Sénégal, le Ghana, l’Ethiopie, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda.
– Une initiative visant à renforcer le secteur de la sécurité (“Security Governance Initiative, SGI”) dans six pays partenaires (Ghana, Kenya, Mali, Niger, Nigeria, Tunisie) va également être mise en place pour “améliorer la gouvernance du secteur de la sécurité et la capacité à faire face aux menaces” sécuritaires. 65 millions de dollars y seront consacrés la première année. Les Etats-Unis vont former une équipe dédiée à ce programme qui sera intégrée au département d’Etat.

Togosocial.com – Le réseau Social Togolais vient de négocier un accord de financement de plusieurs millions de dollars

Togosocial.com – Le réseau Social Togolais vient de négocier un accord de financement de plusieurs millions de dollars per annum sur 10 ans pour déployer sa technologie sur plusieurs pays d’Afrique et pour pousser la pénétration sociale web au Togo afin de sérieusement contribuer au développement socioéconomique du secteur privé au Togo et surtout de la jeunesse Togolaise. Cet accord signé en fin Aout 2013 avec un groupe privé Américain de capital-investissement(private equity) vient après le refus catégorique des fondateurs du réseau Social Togolais de vendre tous les droits du réseau contre plusieurs millions de dollars.
Pour les fondateurs ce réseau est conçu pour aider et accompagner le Togo et non pour vendre le Togo et l’espoir de plusieurs jeunes hommes et femmes du Togo et de la Diaspora Togolaise qui cherchent simplement une porte pour vraiment se développer, entreprendre et faire valoir leur ingéniosité et savoir faire.
Construire un système web social, sécurisé et agile pour le Togo est une tache de grande envergure. Mais l’abnégation de l’équipe Togosocial vient d’une passion également de haute valeur. Avec ce financement la montagne devient beaucoup plus une colline et avec le support de tous les Togolais cette colline peut devenir une plaine.
Togosocial embauche désormais et cherche des Togolais imbus d’une grande passion pour le Togo pour rejoindre son équipe Togolaise et Africaine. Plusieurs positions d’emplois sont ouvertes au Togo et dans la Diaspora dans plusieurs secteurs. Ces positions d’emplois seront publiées sur http://www.togosocial.com dans quelques jours. Pour le moment vous pouvez contacter la Ressource Humaine par message privé sur le site.
Togosocial va aussi mettre en place plusieurs services gratuits aux Togolais, comme la conception des sites Web, Le E-commerce, l’accès au financement de l’entrepreneur Togolais, la publication gratuite des œuvres Togolaises…
Togosocial remercie tous les Togolais qui ont supporté le projet depuis sa conception, qui y ont cru même quand c’était difficile d’y croire, qui sont venus nombreux s’enregistrer, qui ont critiqué, contesté, avancé des idées et qui y participent chaque jour. On ne peut le faire sans vous. C’est un travail de patience et le pacte de Togosocial avec vous est que nous continuerons toujours de vous écouter, de marcher avec vous et de défendre les progrès de la jeunesse Togolaise.