DIEU, NOTRE FONDEMENT

(mes notes suivant message de Pasteur Luigi Palmiéri)

Un temps dans la Parole avec Pasteur Arnold et le frère Dario, le 29-07-16

Ce que je suis détermine ce que je fais ; Ce que je fais ne détermine pas ce que je suis.

Le fondement peut être renversé si je ne connais pas ma vraie identité.

« Quand les fondements sont renversés, Le juste, que serait-il ? » Psaumes 11:3  

« Comme passe le tourbillon, ainsi disparaît le méchant ; Mais le juste a des fondements éternels » Prov. 10 25 25.

Toutes les cultures de tous les pays vont disparaitre. Les fondements personnels vont disparaitre aussi. Seuls les fondements des justes subsisteront.

Un des fondements dans le couple par exemple, c’est le RESPECT.

« Le roi ordonna d’extraire de grandes et magnifiques pierres de taille pour les fondements de la maison » 1 Rois 5:17.

Les pierres avec lesquels le roi Salomon a fait bâtir le temple étaient grandes et magnifiques. Pourtant, il savait que ces pierres vont rester sous terre.

Notre fondement avec Dieu est-elle grande et magnifique ? La vie cachée que je vie glorifie-t-elle Dieu ?

Dieu nous a tout donné pour mener une vie de grandeur avec Lui.

« Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ » 2 Pierre 1 : 3-8.

Dieu est au-dessus de toutes nos situations. C’est pourquoi Quand Jésus croise la mort, c’est la vie qui l’emporte (Luc 7:15, Jean 11:25, Jean 11:44, Romains 6:23, Romains 8:2, 1 Thessalonic 4:14, …).

Nous bénéficions de 4 choses (promesses) à nous attacher à Dieu comme Source et fondement

Selon Ps 89 : 34 & 35 « Mais je ne lui retirerai point ma bonté Et je ne trahirai pas ma fidélité, Je ne violerai point mon alliance Et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres ».

BONTE : (Grâce, miséricorde, Amour ….., caractères de Dieu, notre Père)

Il est important de connaitre le caractère de Dieu pour savoir nourrir une relation de confiance avec Lui et expérimenter Sa bonté.

Psaumes 23:6 Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.

Matthieu 11:29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

FIDELITE :

L’engagement de Dieu envers nous est éternel. Quand Dieu varie dans Sa manière de nous traiter, cela ne signifie pas qu’Il est infidèle.

Dans son caractère, Dieu ne change pas ; mais notre vie (marche) avec Dieu change toujours, et par conséquent, Sa manière de nous traiter change aussi.

C’est notre changement (infidélité) avec Dieu qui qui nous fait expérimenter du changement avec Lui car Dieu est juste. Pour nous ramener à Lui, par Amour, Il lui faut nous ajuster.

Jacques 1:17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.

Aggée 2:5 Je reste fidèle à l’alliance que j’ai faite avec vous Quand vous sortîtes de l’Egypte, Et mon esprit est au milieu de vous ; Ne craignez pas !

ALLIANCE : Attachement, Engagement, pacte

Il est important de faire des alliances.

« N’en est-il pas ainsi de ma maison devant Dieu, Puisqu’il a fait avec moi une alliance éternelle, En tous points bien réglée et offrant pleine sécurité ? Ne fera-t-il pas germer tout mon salut et tous mes désirs ? » 2 Samuel 23:5

Un des moyens de rester fidèle et de faire des alliances selon la Parole de Dieu. Nous pouvons faire des alliances avec Dieu, avec nous-même et avec les frères et sœurs. Nos alliances constituent nos points de repères, nos sources, nos fondements.

« J’avais fait un pacte avec mes yeux, Et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge » Job 31:1.

« La parole fut adressée à Jérémie de la part de l’Eternel, après que le roi Sédécias eut fait un pacte avec tout le peuple de Jérusalem, pour publier la liberté » Jérémie 34:8.

LEVRES :

Ce qui est dit par la bouche de Dieu est dit.

« Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins » Esaïe 55:11.

« Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; contentez-vous de ce que vous avez ; car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point » Hébreux 13:5.

Quand je sais ce que Dieu a dit, je m’approche de Lui basé sur ce qu’Il a dit.

La Parole de Dieu est un fondement sure pour les chrétiens. Elle est le Chemin, la Vérité et la source de vie pour sauver l’humanité.

AMEN

ATTENDRE LE RETOUR DE MON SEIGNEUR JESUS-CHRIST

Attente de mon Seigneur Jésus-Christ

(Réflexion personnelle sur le passage de Jacques 5 : 8 & 11

Kossi T. Désiré AGBANZOUME)

 

« Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche.  Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment »

Depuis Son départ, la question du retour de notre Seigneur Jésus-Christ est sujette de polémiques.  Aujourd’hui encore, elle se présente sous diverses formes. Par ci, c’est des déclarations hérétiques de la fin du monde, par là, c’est plutôt des calculs eschatologiques interminables du temps du retour soutenus faussement par des passages bibliques. On fait dire à la Bible, ce qu’elle n’a point dit. Et pourtant Jésus a dit :

 

  Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

  Matthieu 25:13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

 

Et l’apôtre Paul a dit que nous n’avons pas besoins qu’il nous écrive à ce sujet. Nous le savons, le maître viendra comme un voleur dans la nuit !!!

« Attendre le retour du Seigneur, c’est se mettre au travail, pour poser des signes du Royaume qui vient » Pasteur Vincent Miéville

 

Qu’est-ce à dire ? C’est ce que nous allons voir ci-après en deux points principaux :

 

o   Préparer la venue du Seigneur

o   Vivre avec Christ approché

 

Pour illustration, voyons dans  Luc 10,  comment le Seigneur Lui-même nous donne l’image de son accueil : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.» Luc 10 :41 & 42.

 

Maintenant, tourner dans Jacques 5 : 8 & 11 « 8  Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche. 11  Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment.»

 

Nous sommes ici dans un contexte où on peut noter de la frustration, du découragement, de l’impatience des chrétiens et voici ce à quoi l’apôtre Jacques invite les frères (relire le verset ci-dessus).

 Alors, dans un premier temps, il invite à :

 

 1.   Préparer la venue du Seigneur  (Jacques 5 : 8)

 

Mais comment allons-nous préparer cette venue ?

 

       1-1     Vivre dans la consolation du Cœur :

     face à la persécution des chrétiens dans certaines parties du monde,

     alors que par ci et par là, c’est des agitations  concernant les fausses doctrines de la venue du Christ semant de la confusion dans les têtes,

     face aux mythes des calculs eschatologiques;

Dans toutes ses situations, le Chrétien est appelé à garder sa sobriété (2 Timothée 4:5 Mais toi, sois sobre en toutes choses)

 

Il doit ensuite :

 

1-2    vivre à appliquer son Cœur à :

     Connaître la Parole de Dieu

     Pratiquer la Parole de Dieu

     Enseigner la Parole de Dieu

« Car Esdras avait appliqué son cœur à étudier et à mettre en pratique la loi de l’Eternel, et à enseigner au milieu d’Israël les lois et les ordonnances » Esdras 7 : 10

Au lieu de perdre du temps à polémiquer, nous devons nous appliquer à chercher à connaître la volonté de notre Sauveur et être disponible à la mission qu’Il nous a assignée à savoir « Evangéliser » (à l’image de la mission du plus grand prophète Jean-Baptiste c’est-à-dire, la mission de préparer le chemin pour la venue du Seigneur).

 

Ce faisant, nous pouvons vivre dans la tranquillité de son attente. La question de l’attente du Seigneur ne peut nous effrayer ni nous surprendre. Celui qui se conforme à la demande de son maître n’a rien à craindre ; il vit dans la paix et la joie de son maître (selon Matthieu 25 :23).

 

       2.     Vivre en paix avec Christ approché (Jacques 5 : 11)

Nous avons de l’espérance parce que, un jour, notre Seigneur a dit : « Matthieu 28:20 Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».

Et dans « Actes 1:11, nous lisons : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ?

 

Nous n’avons donc pas à perdre du temps, toutes les provisions sont disponibles pour nous.

Relisons Jacques 5 : 11 qui dit   « Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment».

 

C’est bien cela. Nous attendons un festin avec notre Seigneur. Nous avons une espérance !

Nous pouvons donc :

 

2-1     Vivre dans la joie et l’amour de Dieu

 

Nous pouvons Jubiler, louer et adorer car nous connaissons notre Sauveur et avons les preuves de Son amour pour nous. Il s’agit ici pour chaque frères et sœur en christ de s’approprier la joie, le pardon et l’amour de Dieu et porter ensuite au monde la foi, l’amour et l’espérance. Comme Jean, déclarer que « je suis le disciple que Jésus aime ». C’est là une consolation personnelle. C’est cela, vivre en paix avec Christ. S’approprier Sa joie, Sa Paix, Son Amour mais aussi la Mission pour le combat spirituel.

Vivre en Bienheureux, c’est aussi porter ce vêtement qu’il nous a laissé. (La mission du Seigneur).

 

2-2    Vivre en paix mais en vêtements de combat

 

A propos, l’apôtre Paul dit : 1 Thessalonicien 5:8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut.

La paix du Chrétien n’est pas une paix comme la propose le monde. Nous avons une mission : « FAIRE DE TOUTES LES NATIONS DES DISCIPLES DU CHRIST». Nous n’avons pas à resté à la berge à regarder le navire du monde couler. Nous ne devons pas seulement chanter de belles cantiques et dansez pour Dieu. Dieu lui n’a pas abandonné le monde, se contentant des louanges dans anges dans le ciel. Il a tourné son regard miséricordieux sur les pécheurs que nous sommes. Il a sauvé le monde par le sang de son fils unique.

Nous devons donc être présents au combat en vêtement de combat. Le reste, c’est Dieu qui s’en charge puisqu’il nous a promis Sa paix. C’est dire que même au front, nous pouvons vivre en paix.

Nous devons apporter le message de la bonne nouvelle de Christ à toutes les nations pour les rassurer, les consoler et édifier chacun dans l’espérance du salut en Jésus-Christ.

Au service, à la maison, lors des visites, nous devons être porteurs de la bonne nouvelle de la Foi, de l’Amour et de l’Espérance du retour de notre Seigneur. Comme Marthe et encore Esdras, appliquer nos cœurs à nous enseigner dans la parole, dans sa pratique et dans son partage.

 

En conclusion, cherchant en lui-même une consolation, le monde continuera de dire : PAIX – SECURITE – ECUMENISME …., mais Christ ne nous demande pas d’aller dans le sens du monde (lire Jean 17 :14-18). Notre mission est belle et bien d’apporter au monde le message du salut ( Matthieu 28:19 Allez donc, et faites disciples toutes les nations).

 

En Jésus-Christ, nous sommes des pompiers pour ceux qui acceptent la solution de Dieu. Le Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit et quand les hommes diront « PAIX ET SECURITE ! » (1 Thessaloniciens 5 :2&3).

 

Pendant que le monde est paniqué par ces signes annonciateurs, n’est-ce pas pour nous un moment propice de :

 

   réchauffer nos repas (la Parole de Dieu),

  partager cette bonne nourriture avec le monde qui de plus en plus en a besoin ?

  d’élever encore plus les cantiques d’accueil à notre Seigneur qui s’est approché ?

 

Nous pouvons maintenant chanter encore et encore :

Le Seigneur vient, le Seigneur vient, préparer lui, le chemin.

 

 

ATTENTE DE MON SEIGNEUR JESUS-CHRIST

Attente de mon Seigneur Jésus-Christ

(Réflexion personnelle sur le passage de Jacques 5 : 8 & 11

Kossi T. Désiré AGBANZOUME)

 

« Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche.  Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment »

Depuis Son départ, la question du retour de notre Seigneur Jésus-Christ est sujette de polémiques.  Aujourd’hui encore, elle se présente sous diverses formes. Par ci, c’est des déclarations hérétiques de la fin du monde, par là, c’est plutôt des calculs eschatologiques interminables du temps du retour soutenus faussement par des passages bibliques. On fait dire à la Bible, ce qu’elle n’a point dit. Et pourtant Jésus a dit :

  Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

  Matthieu 25:13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

Et l’apôtre Paul a dit que nous n’avons pas besoins qu’il nous écrive à ce sujet. Nous le savons, le maître viendra comme un voleur dans la nuit !!!

« Attendre le retour du Seigneur, c’est se mettre au travail, pour poser des signes du Royaume qui vient » Pasteur Vincent Miéville

Qu’est-ce à dire ? C’est ce que nous allons voir ci-après en deux points principaux.

o   Préparer la venue du Seigneur

o   Vivre avec Christ approché

Pour illustration, voyons dans  Luc 10,  comment le Seigneur Lui-même nous donne l’image de son accueil : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.» Luc 10 :41 & 42.

Maintenant, tourner dans Jacques 5 : 8 & 11 « 8  Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche. 11  Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment.»

 Nous sommes ici dans un contexte où on peut noter de la frustration, du découragement, de l’impatience des chrétiens et voici ce à quoi l’apôtre Jacques invite les frères (relire le verset ci-dessus).

 Alors, dans un premier temps, il invite à :

 1.   Préparer la venue du Seigneur  (Jacques 5 : 8)

 

Mais comment allons-nous préparer cette venue ?

               1-1        Vivre dans la consolation du Cœur :

  face à la persécution des chrétiens dans certaines parties du monde,

 alors que par ci et par là, c’est des agitations  concernant les fausses doctrines de la venue du Christ semant de la confusion dans les têtes,

   face aux mythes des calculs eschatologiques;

Dans toutes ses situations, le Chrétien est appelé à garder sa sobriété (2 Timothée 4:5 Mais toi, sois sobre en toutes choses)

Il doit ensuite :

1-2        vivre à appliquer son Cœur à :

    Connaître la Parole de Dieu

   Pratiquer la Parole de Dieu

   Enseigner la Parole de Dieu

« Car Esdras avait appliqué son cœur à étudier et à mettre en pratique la loi de l’Eternel, et à enseigner au milieu d’Israël les lois et les ordonnances » Esdras 7 : 10

Au lieu de perdre du temps à polémiquer, nous devons nous appliquer à chercher à connaître la volonté de notre Sauveur et être disponible à la mission qu’Il nous a assignée à savoir « Evangéliser » (à l’image de la mission du plus grand prophète Jean-Baptiste c’est-à-dire, la mission de préparer le chemin pour la venue du Seigneur).

Ce faisant, nous pouvons vivre dans la tranquillité de son attente. La question de l’attente du Seigneur ne peut nous effrayer ni nous surprendre. Celui qui se conforme à la demande de son maître n’a rien à craindre ; il vit dans la paix et la joie de son maître (selon Matthieu 25 :23).

 2.            Vivre en paix avec Christ approché (Jacques 5 : 11)

Nous avons de l’espérance parce que, un jour, notre Seigneur a dit : « Matthieu 28:20 Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».

Et dans « Actes 1:11, nous lisons : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ?

Nous n’avons donc pas à perdre du temps, toutes les provisions sont disponibles pour nous.

Relisons Jacques 5 : 11 qui dit   « Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment».

C’est bien cela. Nous attendons un festin avec notre Seigneur. Nous avons une espérance !

Nous pouvons donc :

2-1        Vivre dans la joie et l’amour de Dieu

Nous pouvons Jubiler, louer et adorer car nous connaissons notre Sauveur et avons les preuves de Son amour pour nous. Il s’agit ici pour chaque frères et sœur en christ de s’approprier la joie, le pardon et l’amour de Dieu et porter ensuite au monde la foi, l’amour et l’espérance. Comme Jean, déclarer que « je suis le disciple que Jésus aime ». C’est là une consolation personnelle. C’est cela, vivre en paix avec Christ. S’approprier Sa joie, Sa Paix, Son Amour mais aussi la Mission pour le combat spirituel.

Vivre en Bienheureux, c’est aussi porter ce vêtement qu’il nous a laissé. (La mission du Seigneur).

2-2        Vivre en paix mais en vêtements de combat

 

A propos, l’apôtre Paul dit : 1 Thessalonicien 5:8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut.

La paix du Chrétien n’est pas une paix comme la propose le monde. Nous avons une mission : « FAIRE DE TOUTES LES NATIONS DES DISCIPLES DU CHRIST». Nous n’avons pas à resté à la berge à regarder le navire du monde couler. Nous ne devons pas seulement chanter de belles cantiques et dansez pour Dieu. Dieu lui n’a pas abandonné le monde, se contentant des louanges dans anges dans le ciel. Il a tourné son regard miséricordieux sur les pécheurs que nous sommes. Il a sauvé le monde par le sang de son fils unique.

Nous devons donc être présents au combat en vêtement de combat. Le reste, c’est Dieu qui s’en charge puisqu’il nous a promis Sa paix. C’est dire que même au front, nous pouvons vivre en paix.

Nous devons apporter le message de la bonne nouvelle de Christ à toutes les nations pour les rassurer, les consoler et édifier chacun dans l’espérance du salut en Jésus-Christ.

Au service, à la maison, lors des visites, nous devons être porteurs de la bonne nouvelle de la Foi, de l’Amour et de l’Espérance du retour de notre Seigneur. Comme Marthe et encore Esdras, appliquer nos cœurs à nous enseigner dans la parole, dans sa pratique et dans son partage.

En conclusion, cherchant en lui-même une consolation, le monde continuera de dire : PAIX – SECURITE – ECUMENISME …., mais Christ ne nous demande pas d’aller dans le sens du monde (lire Jean 17 :14-18). Notre mission est belle et bien d’apporter au monde le message du salut ( Matthieu 28:19 Allez donc, et faites disciples toutes les nations).

En Jésus-Christ, nous sommes des pompiers pour ceux qui acceptent la solution de Dieu. Le Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit et quand les hommes diront « PAIX ET SECURITE ! » (1 Thessaloniciens 5 :2&3).

Pendant que le monde est paniqué par ces signes annonciateurs, n’est-ce pas pour nous un moment propice de :

   réchauffer nos repas (la Parole de Dieu),

  partager cette bonne nourriture avec le monde qui de plus en plus en a besoin ?

  d’élever encore plus les cantiques d’accueil à notre Seigneur qui s’est approché ?

Nous pouvons maintenant chanter encore et encore :

Le Seigneur vient, le Seigneur vient, préparer lui, le chemin.