Humanitaire : La JNA au service des démunis

Dans le souci de mobiliser des ressources financières et matérielles pour le soutien des enfants démunis, les malades et les prisonniers, l’Association Jeunesse Nouvelle Alliance a organisé ce dimanche 20 décembre 2015 à Lomé un concert de Chants Chorales Classiques. Environs 300 personnes ont pris part à cet évènement. Plusieurs membres d’honneur à l’instar de Maître APEVON Dodji et Jil-Bénoît AFANGBEDJI ont également pris part à cette fête de Chants chorals.

 

C’est à l’Agora Senghor que se sont donnés rendez-vous la JNA et ses partenaires en vue de poser cette action qui les rend plus proches des nécessiteux. Il s’agit d’un concert de chants chorals pour permettre à toute personne généreuse de participer à l’œuvre commune qui est la charité fraternelle.

Les invités munis de leurs enveloppes dès l’entame de ce concert ont donc remis chacun leurs dons en vue de soutenir les nécessiteux dont la JNA se charge de repartir les font cotisés pour le compte de l’ année nouvelle.

En effet, le rôle des fonds mobilisés au cours du concert de l’année passé (fin 2014) ont été rappelé. Ils ont servi de dons financiers aux hômoneries des hôpitaux Sylvanus Olympio et CHU campus, à la prison civile de Lomé et à l’orphelinat AGBENOXEVI crée par l’ONG Echange et Solidarité France Togo (ESFT).

Selon AGBAGLI-LAWSON Apollinaire, Président de la JNA, plus de moyens leur auraient permis d’aller au-delà de ce qu’ils ont pu faire pour le compte de cette année qui s’achève : « Nous aurions bien voulu aller au-delà mains nous étions limités en ressources financières. La JNA saisit alors cette occasion pour exprimer sa gratitude à ceux et celles qui ont de diverses manières contribuer à la réalisation des projets précités. Plus particulièrement, nous exprimons notre reconnaissance à tous nos membres d’honneur pour la pertinence de leur disponibilité et leurs sages conseils », disait le responsable.

Le concert a eu lieu en trois étapes. La première était consacrée à La chorale JNA. Un répertoire de 10 chansons dont figurent des chants de noël ont été égrainés comme un chapelet sous le regard admirateur du public venu nombreux pour les soutenir.

A la deuxième partie, le podium a été entièrement laissé aux 30 enfants de la Fondation AGBENOXEVI de Badja, suivi de la foudroyante prestation de la chorale Les Séraphins de L’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo venue de Witi.

Les treize (13) filles et (17) dix-sept garçons venus de Badja dans un regard angélique ont su séduire le public qui n’a pas hésité à son tour à mettre la main à la poche pour une quête à leur faveur, soit une somme de 140.500FCFA cotisée à cet effet.

Après le passage du détenteur du premier prix Concours International FESTICA à Abidjan (Les séraphins), à la JNA de clôturer le tout avec d’autres chansons dont figurent plusieurs extraits de Friedrich Geoffrey HAENDEL.

Le concert prend fin avec une joie générale du public démontrant ainsi sa satisfaction pour la tenue de cette soirée

C’est aussi l’occasion pour Maître APEVON Dodzi, Président membre d’honneur de la JNA d’exhorter les uns et les autres à toujours jouer leur partition autant qu’ils le peuvent. Il a profité pour les remercier pour l’œuvre déjà accomplie et les œuvre à venir : « La planète aujourd’hui est devenue un monde d’égoïsme, un monde de guerre mais nous pouvons donner quelque chose aux autres. Nous avons la possibilité. Dieu nous a donné, nous pouvons aussi donner aux autres. Merci à vous qui êtes venus pour soutenir la JNA… », a laissé entendre en fin de concert l’homme du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

La JNA, créée à la Paroisse Sacré Cœur Junior le 4 juillet 1998 compte à ce jour une vingtaine de membres d’honneur et une cinquantaine de membres actifs et sympathisants.

Son prochain rendez-vous est pris pour décembre 2016.