Des millions d’Africains sur Mivasocial disent non à l’esclavage moderne en Libye et ailleurs

“Halte à l’esclavage, Choisissez la bonne immigration”, c’est le mot d’ordre démarré par Florent Elom sur le réseau social Africain, Mivasocial ou Mivaah tout cours. Avec le hashtag #stopslavery, le mot d’ordre a été suivi juste en quelques jours par des millions d’Africains sur le réseau social propre à l’Afrique, leur donnant une voix extraordinaire de montrer leur indignation, colère et union sacrée contre l’aberration en Libye, en Asie et de par le monde qui se fait commettre contre les noirs en général et les africains en particuliers.

“Nous ne resteront plus silencieux” écrit Robert Zanfongnon du Bénin, Akwa barra du Ghana écrit “Enough is enough, this must stop”. Eleonor Owohmiri du Nigeria écrit: “This is caused by Mr Obama and Hillary Clinton and it makes me cry for us” accusant le premier Président noir des États-Unis et l’ancienne secrétaire d’état Américaine d’être à la base de ce phénomène en Libye les pointant comme meurtriers de Muammar Gaddafi qui selon elle défendait contre ces pratiques malsaines..

Selon l’équipe sociale de Mivaah, environ 2 millions d’Africains se sont exprimés et réclament une intervention rapide de l’Union Africaine.  Il est à noter que le réseau et outil Africain Mivasocial qui permet désormais à l’Afrique de s’unir, de parler en une seule voix et de se faire valoir dans le monde en ses propres termes est crée depuis 2013 pour servir comme un outil de développement de l’Afrique. En effet cette vaste plateforme offre une pléthore d’outils qui répondent aux divers besoins de l’Afrique. Suivez le mouvement et ajoutez votre message et mot d’ordre en visitant Mivasocial sur https://www.mivasocial.com.