RAPPORT DU SALON MIVAKPO: Les femmes handicapées à l’honneur

Avec pour vocation d’être une passerelle entre les entrepreneurs togolais et le grand public, WOFIA CORPORATION conçoit et organise des événements de formation, d’information et de mise en contacts des opérateurs économiques.
Ainsi, dans le souci de donner plus d’élan aux jeunes entrepreneurs togolais, WOFIA CORPORATION a créé un premier concept dénommé « MON CARNET D’ADRESSE ».
MON CARNET D’ADRESSES est un événement conçu dans le but de développer des réseaux professionnels et booster les affaires des entrepreneurs togolais.
Son ambition est de devenir une plateforme togolaise commune de formation, de réflexions et d’échanges entre tous les entrepreneurs de divers secteurs.
Notre engagement à mettre ensemble tous les producteurs togolais dans un système de réseautage favorable à leur essor économique et à leur bien-être, se poursuit par la création du « Salon d’intégration » mettant à l’honneur la femme handicapée entreprenante.
Un salon à l’honneur de la femme handicapée entreprenante est l’un des multiples concepts événementiels créés par l’Agence WOFIA CORPORATION. Il s’inscrit dans un grand ensemble qui consiste à projeter la lumière sur les produits « made in TOGO » et à encourager les concitoyens à consommer togolais.
Dénommé « MIVAKPO » (Venez voir), ce salon a pour objectif de créer plus de visibilité autour des activités et entreprises des femmes en situation de handicap.
L’action d’intégration : « SALON MIVAKPO », est un événement de deux (02) jours qui a réuni le monde entrepreneurial, les acteurs du secteur public et privé, les organisations nationales et internationales de promotion et de protection des personnes handicapées et des droits de l’homme, les acteurs de développement et les personnes handicapées elles-mêmes.
Elle s’est déroulée du 16 au 17 Mars 2018 à Lomé (capitale du Togo) dans le cadre des activités relatives à la journée internationale de la femme.
Elle a été meublée d’expositions, de panels, de cocktails d’échanges et de soirées honorifiques.
Ce rapport se propose de faire le bilan des activités, de relever les forces et faiblesses de l’organisation, de relever les difficultés et proposer des approches de solutions pour les éditions à venir.

Lire l’intégralité du rapport ici SALON MIVAKPO RAPPORT DE L’EDITION 1

WOFIA : UNE FEMME ENTREPRENEURE EXCEPTIONNELLE

Après la présentation du salon MIVAKPO, un événement qui a mis à l’honneur les femmes entrepreneures en situation d’handicaps, découvrons Marie-reine Wofia Amélé ADADE, la Directrice générale de la structure WOFIA CORPORATION, structure promotrice de ce salon.

Née en 1985 à Kara (ville située au Nord du Togo), WOFIA a connu la déficience visuelle à l’âge de trois (3) ans. Ceci l’a retardée de trois (03) ans pour son inscription à l’école primaire. C’est donc à l’âge de 8 ans qu’elle fut inscrite à l’Institut des Aveugles d’Atéda Kara, une école spécialisée pour des personnes déficientes visuelles situées à 5 Kilomètres de Kara. Après l’obtention de son Certificat d’Etude du Premier Degré (CEPD) en 1998, elle fut intégrée successivement au Collège CHAMINADE puis au collège PROTESTANT de Kpalimé, où elle eut son BEPC, ensuite son BAC en 2005. Aujourd’hui Ingénieure des projets de développement, WOFIA prépare une thèse en Sociologie du Développement et du Changement Social à l’Université de Lomé.

Après environ 5 ans de parcours professionnel entant qu’employée sur des projets à caractère exclusivement social, WOFIA a décidé d’embrasser une carrière d’entrepreneure. Cette décision a été boostée en 2017 par sa participation au YALI  Edition 2017 deux ans après la création des Etablissements WOFIA, aujourd’hui WOFIA CORPORATION.

Loin d’être de tout repos, le parcours fastidieux tant professionnel qu’académique n’a nullement entaché la décision et la volonté de la jeune promotrice à être un modèle de réussite de la femme entrepreneure en situation de handicap.

“Mon parcours est un combat quotidien, mais j’ai toujours du mal à citer les difficultés rencontrées car j’ai préparé mon mental à les oublier, à les effacer chaque fois que je réussis à les franchir. Pour moi, tout se résume à avoir confiance en soi, amener les autres à intégrer sa vision de société et à comprendre que la différence,  loin d’être un facteur d’exclusion, est une richesse.Les personnes handicapées et en particulier les femmes doivent s’armer de déterminisme, de déterminisme et encore de déterminisme!!! Notre combat est quotidien et loin de s’achever. Ensemble nous y arriverons.”

Brave et combattante, WOFIA mène des actions pour aider ses paires et faire reconnaître au public le savoir-faire et l’ingéniosité des femmes en situations de handicap, d’où l’organisation du salon MIVAKPO, le premier salon mettant à l’honneur les femmes en situations de handicap.

A travers cet article, nous faisons un coucou particulier à ses parents, enseignants, camarades, collègues, collaborateurs, amis, connaissances, institutions nationales et internationales qui ont contribué, d’une manière ou d’une autre à son évolution.

Courage et bon vent à WOFIA, longue vie à WOFIA CORPORATION, longue vie au Salon MIVAKPO.