BNN Africa news, African journalism, African blog, Africa opinion | Vacances utiles : les élèves mettent le paquet - News - Education

world - Actualités & News worlddiaspora - Actualités & News diasporaafrica - Actualités & News africaalgeria - Actualités & News algeriaangola - Actualités & News angolabenin - Actualités & News beninbotswana - Actualités & News botswanaburkina-faso - Actualités & News burkina-fasoburundi - Actualités & News burundicameroon - Actualités & News camerooncape-verde - Actualités & News cape-verdecentral-african-republic - Actualités & News central-african-republicchad - Actualités & News chadcomoros - Actualités & News comoroscongo-drc - Actualités & News congo-drccongo-brazzaville - Actualités & News congo-brazzavilleivory-coast - Actualités & News ivory-coastdjibouti - Actualités & News djiboutiegypt - Actualités & News egyptequatorial-guinea - Actualités & News equatorial-guineaeritrea - Actualités & News eritreaethiopia - Actualités & News ethiopiagabon - Actualités & News gabongambia - Actualités & News gambiaghana - Actualités & News ghanaguinea - Actualités & News guineaguinea-bissau - Actualités & News guinea-bissaukenya - Actualités & News kenyalesotho - Actualités & News lesotholiberia - Actualités & News liberialibya - Actualités & News libyamadagascar - Actualités & News madagascarmalawi - Actualités & News malawimali - Actualités & News malimauritania - Actualités & News mauritaniamauritius - Actualités & News mauritiusmorocco - Actualités & News moroccomozambique - Actualités & News mozambiquenamibia - Actualités & News namibianiger - Actualités & News nigernigeria - Actualités & News nigeriarwanda - Actualités & News rwandasaint-helena - Actualités & News saint-helenasahrawi-republic - Actualités & News sahrawi-republicsao-tome-and-principe - Actualités & News sao-tome-and-principesenegal - Actualités & News senegalseychelles - Actualités & News seychellessierra-leone - Actualités & News sierra-leonesomalia - Actualités & News somaliasouth-africa - Actualités & News south-africasouth-sudan - Actualités & News south-sudansudan - Actualités & News sudanswaziland - Actualités & News swazilandtanzania - Actualités & News tanzaniatogo - Actualités & News togotunisia - Actualités & News tunisiauganda - Actualités & News ugandazambia - Actualités & News zambiazimbabwe - Actualités & News zimbabwe
Filter by country
  • : Africa News & Blogs

    > Vacances utiles : les élèves mettent le paquet

    4 September 2015 in News - Education

    Dans le souci de rendre utiles et profitables ces vacances, nombreux sont les écoliers qui n’hésitent pas à prêter main forte aux parents dans plusieurs domaines. Occasion qui permet également aux parents d’inculquer à leurs enfants ce...Load more

    Dans le souci de rendre utiles et profitables ces vacances, nombreux sont les écoliers qui n’hésitent pas à prêter main forte aux parents dans plusieurs domaines. Occasion qui permet également aux parents d’inculquer à leurs enfants ce qu’ils n’ont pas l’habitude de faire en pleine année scolaire. En dehors des cours de vacances suivies et des formations modulaires, il s’agit entre autres des travaux champêtres, l’artisanat, le commerce et bien d’autres. Le commerce reste l’activité phare d’un bon nombre d’enfants pendant ces vacances. En dehors des marchés de la capitale togolaise on peut observer une pléiade de jeunes très courtois, majoritairement des garçons  dans les stations d’essence ainsi qu’aux feux tricolores commercialisant des chewing gums et des papiers mouchoirs; activité à laquelle d’autres enfants s’intéressent de plus en plus. Qui sont-ils réellement ces « petits chasseurs de sous » ? D’où viennent-ils et comment arrivent ils à gérer ce qu’ils gagnent ?

    Simplement habillés mais propres, un carton à la main contenant des chewing gums et des papiers mouchoirs, voilà l’image de ces petits enfants de 10 à 18 ans qui déambulent, mieux encore faufilent à longueur de journée entre les engins pour proposer aux passagers leurs articles.

    Ailleurs, les enfants profitent des vacances pour se reposer. Mais le repos de ces petits enfants, tous écoliers se situe plutôt dans leur commerce.

    Déjà à 6h du matin, la plupart sont en place en attendant que les autres n’apparaissent dans les sillages de 7h. Le « feu rouge »  constitue leur « feu vert » d’autant plus que les voitures et les motos s’arrêtent et ils ont le temps d’approcher les passagers et de vendre de façon décontractée.

    Ces enfants sont présents un peu partout à Lomé et très représentatifs aux feux tricolores de CICA, de 3k et de GTA en venant du quartier Agbalépédo.

    Les enfants de GTA sont environs vingt (20) et sont à plus de 70°/o des nigériens, le reste des guinéens et quelques rares togolais et béninois habitant presque tous le quartier Agbalépédo et ses environs.

    La veille, ils achètent les articles dans des boutiques du quartier; ce qu’ils viennent revendre toute la journée. Et si éventuellement ils finissent tôt la vente, ils retournent rapidement faire d’autres commandes.

    Chaque jour, les enfants font un bénéfice de 2500 à 3500F; ce qui motive d’autres à intégrer la « corporation » avec le soutien des parents ou des proches parents : « Je suis en classe de 3ème. J’ai commencé par vendre quand j’avais 12 ans. Et depuis trois (3) ans, je vends pendant les vacances. Cette année c’est mon oncle qui m’a subventionné à hauteur de 6000F pour que je commence les affaires. Chaque soir je fais la tontine comme tous mes autres frères chez un ami qui nous inspire confiance. J’aurai plus de 30.000F en début de cette rentrée 2015-2016 pour payer une partie de mes fournitures scolaires et quelques habits pour les fêtes » ; nous a confié Boubakar, un  jeune collégien aguerri du domaine.

    Le goût à l’initiative permet donc à ces enfants de rompre avec « l’ennuie », « le vice » et de monnayer leur « besoin » en FCFA.

    Ce qui fait la particularité de ces enfants, c’est le fait qu’ils ne vendent que des pectols, des papiers mouchoirs et des chewing gums, alors qu’ailleurs d’autres en plus de ces articles vendent des jouets de bébés, des essuie-glaces et des amuse-gueules et bien d’autres, ce qu’ils expliquent par le fait que ces articles s’achètent plus rapidement.

    On peut donc réaliser combien de fois ces enfants remuent leur méninge vu qu’ils ont très tôt la notion de l’argent. Dix (10) ans suffisent pour qu’un enfant nigérien se donne à un commerce même si bien que les études sont souvent léguées au deuxième rang.

    Le fait de concilier « argent et étude » devient encore plus intéressant vue que leurs ainés ou parents savent très bien chercher de l’argent sauf qu’ils sont pour la plupart des analphabètes si nous faisons la comparaison des deux classes.

    Certains parmi eux sont à leur première expérience tandis que d’autres sont des « vétérans ». Leur bravoure suscite beaucoup d’admiration en ce qui défilent régulièrement sur cette route, même s’ils n’ont pas le temps de leur faire des compliments : « Je suis souvent émus quand je vois la détermination de ces petits enfants au bord et sur la route entrain de vendre matin, midi et soir. Surtout le côté « entreprenariat » m’intéresse et je leur jette des fleurs pour le fait qu’ils n’attendent pas forcément des parents et je suis sûr que parmi ce lot il y en aura qui vont aider leur parents avec ce qu’ils arrivent à gagner. D’autre part, par leur présence nous ne perdons plus du temps pour payer les papiers mouchoirs dans les boutiques. Nous gagnons énormément du temps grâce à leur présence. Sauf qu’ils doivent être prudents pour éviter les accidents de circulation ou ne pas en créer », nous a confié un passant qui les admire tant.

    La notion de prudence revient en effet. Puisque dans la précipitation et l’envie de vite livrer ses articles, la concurrence emmènent certains à être impatients. Raison de plus, les forces de sécurité dans l’intention d’en découdre avec les « sans casques » n’hésitent pas à les renvoyer eux aussi : « Parfois les soldats nous renvoient de la route. Nous les comprenons, c’est pour qu’il n’y est pas d’accidents. Mais on est obligé de revenir  puisque c’est notre activité rémunératrice et nous faisons beaucoup attention en tenant compte du feu rouge qui doit s’allumer avant toute chose » ; a ajouté Boubakar.

    On réalise donc que le travail éloigne véritablement de « l’ennuie, du vice et le besoin » comme le disait Montesquieu dans l’une de ses œuvres.

    Aussi, plusieurs questions nous foisonnent l’esprit à savoir : Pourquoi c’est toujours les jeunes garçons qui se livrent à ce type de commerce et jamais les filles ? Pourquoi les jeunes togolais n’aiment pas faire ce commerce ? Est-ce une question de honte ou de culture ?

    Cette belle initiative quoi que risquant mérite d’être encouragée car c’est l’auto-formation et la gestion personnelle qui en sortent grandies et les désirs charnels de vacances cèdent leurs places à la réflexion et à la recherche de l’excellence.

    Néanmoins les enfants doivent doubler de vigilance, de prudence pour que leur agitation ne leur cause pas des accidents de circulation et n’en occasionnent pour d’autres.

     

     

    About this Author or Blogger

    Journalist

    Nothing yet

    • Mivasocial Comment Plugin

    Language
    X We are working hard to make translations available and apologize for any translation errors. Please report any errors by contacting us today. - Thanks

    Choose a different Language

  • Translation


  • - African Social Network - Social Networking sites used in Africa - Africa's top Social Network - Social Network used in Africa - First Social Network for Africa.

    Decouvrez Togosocial - Le reseau social du Togo - Togolese Social network Yaamo - Interest based Social network Djinam - Le moteur de recherche Togoois - Togolese Search Engine Le meilleur site des annonces au Togo - Annonces immobiliers - Annonces a' vendre au Togo Solutions de conception de site web au Togo. Service Cloud hebergement de sites web Togo - Service et Support IT au Togo Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Best hair braiding in Decatur GA Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Togosocial - Le réseau social du Togo - Togolese Social network BNN(Blog, Nouvelles & notes) actualités Afrique est le site Africain des actualités, nouvelles, blogs et notes Africains et de la Diaspora. BNN redéfinit le journalisme populaire en donnant aux Journalistes, Blogueurs, Écrivains, Etudiants, Universitaires Africain le meilleur outil pour partager leurs idées, leurs écrits, leurs expériences et les actualités Africaines et dans la Diaspora. L’application Freewriter BNN Afrique actualités est sociale et s’intègre directement sur votre profil Mivasocial et aussi sur le fil d’activités de vos amis sur le réseau permettant au monde un accès direct à vos articles.