Les feux tricolores d’Adidoadin « en berne »

Un dérapage de fourgonnette s’est produit ce 5 septembre au Carrefour d’Adidoadin, un des quartiers dont la route est très exploitée par les passants venant d’Agoè, Adidogomé tout comme d’Agbalépédo. Comme bilan cette fois-ci on ne parlera pas de victimes humaines mais de dégât matériel : Le feu tricolore d’adidoadin a été percuté, désaxé. Pire disons que le feu de signalisation est pour le moment « en berne » ce qui complique davantage le déplacement des conducteurs. Faits…

C’est dans la matinée de ce samedi 05 septembre vers 8h qu’a failli se passer l’un des pires cauchemars en matière d’accident au carrefour d’Adidoadin.

Les feux tricolores  comme d’habitude faisaient leur « devoir » de régulation du passage de ceux qui empruntaient la route. Après signal du feu rouge, les conducteurs se sont naturellement arrêtés quand tout à coup le conducteur d’une fourgonnette roulant à vive allure fait son irruption.

Il prend la trajectoire droite en  évitant de justesse ceux qui sont devant lui et cogne le poteau auquel sont accrochés les feux de signalisation.

Selon ceux qui étaient témoins au lieu de l’accident, le frein du conducteur ne fonctionnait pas : « Le conducteur a choisit le bon endroit. Il aurait pu tuer une vingtaine de personnes devant lui s’il n’avait pas eu le reflexe de tourner subitement son volant dans cette direction. Heureusement qu’il n’a pas non plus eu de blessure grave. Selon ce qu’il nous a fait savoir, son frein a lâché au moment où il voulait s’en servir », nous a confié dans l’après midi une femme revendeuse présente au moment où se passait la scène.

En effet, l’ensemble des composants des feux tricolores est endommagé avec une métamorphose particulière. Le boitier désaxé dorénavant il n’y a que des fils électriques qui relient le poteau à la lumière visible sous forme de phare et qui se balance de gauche à droite sous l’effet du vent.

Il a le visage tourné vers le sol et peut tomber en importe quel moment ou blesser qui que ce soit; tout simplement les feux sont « en bernes ».

 

La précipitation des uns et des autres pour traverser la route dans cette situation pourrait à son tour créer d’autres  accidents de circulation. Nous espérons que tout sera vite rétabli dans les jours à venir.

Aux usagers de la route, il est aussi important de procéder régulièrement au contrôle de phares, de freins et bien d’autres pour éviter d’occasionner  des accidents ou d’endommager tout ce qui est bien public.

A bon entendeur, salut !