Afrique du Sud : A la recherche du Couagga perdu

Des scientifiques sud-africains ont réussi, il y a quelques mois, à l’université de Cape Town, à recréer un couagga en croisant plusieurs espèces de zèbres africains.

Les couaggas sont une sous-espèce de zèbres dont les rayures se situent uniquement sur une partie de leur pelage. Alors que ces magnifiques animaux qui parcouraient l’Afrique australe avaient complètement disparu depuis 1883, soit plus de 130 ans déjà, les scientifiques de l’université de Cape Town ont réussi à ressusciter l’espèce, dans le cadre du Projet Couagga.

Lancé par le naturaliste sud-africain Reinhold Rau en 1986, le projet a consisté à faire revivre l’espèce en utilisant ses similarités génétiques avec le zèbre. Les scientifiques de Cape Town ont alors croisé pendant 30 ans, des espèces de zèbres particulières, sur la base de leur ADN, avant de les faire se reproduire.

En 2016, après plusieurs décennies de recherches, les scientifiques de l’université de Cape Town ont enfin obtenu une espèce offrant visuellement les mêmes caractéristiques que le Couagga. Cette espèce a été nommée Couagga Rau, en l’honneur de l’initiateur du projet. Bien que les Couaggas Rau présentent quelques différences génétiques avec leurs ancêtres disparus, ils viennent concrétiser les nombreux efforts fournis par les scientifiques sud-africains pour ressusciter une des plus belles espèces d’équidés d’Afrique.

 

EcceAfrica.com