VOUS AVEZ LA PAROLE

Méditation sur une portion de message de culte basée sur:

Esaïe 43 : 25  C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés. 26  Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier.

Dans ce passage, Dieu nous montre encore que ce qu’il fait pour nous est par pure grâce. Il sait très bien que ce que notre chair sait bien faire, c’est de pécher. Pourtant, Lui, Dieu a décidé de ne pas se souvenir de nos péchés à cause de Son Amour ; à cause de Sa Grande Grâce ; à cause de Sa miséricorde ….

Il a décidé de Lui-même, non forcé par qui que ce soit, ni mérité par aucune œuvre que ce soit ;

Oui, Dieu a décidé de ne plus se souvenir de nos péchés par pur Amour.

L’Eternel dit : « Je vous ai aimés, Et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ? » Malachie 1:2

Si je devais vous accorder quelque chose par vos mérites, ce ne serait que des châtiments liés à vos péchés. Je vous ai accordé grâce sur grâce et vous me réclamer quoi d’autres ?

Rappelez-moi vos mérites, dites-moi ce que je vous dois. Vous avez la Parole, Parlez à présent !

Quand Dieu nous donne la parole, il y a cinq (05) types d’intervenants :

  • Ceux qui disent : « Je n’ai rien à dire »

Veux-tu dire que Dieu n’a rien fait pour toi ? Que la Parole qu’Il t’a communiquée n’a aucun effet sur ta vie ? De tout ce qu’Il t’a fait, tu n’a ni mémoire, ni langue pour le confesser et lui rendre gloire ?

Si c’est effectivement le cas, laisses-moi te dire que tu es un bon candidat pour le diable. Il t’attend dans le coin de la rue pour te faire autre propositions.

  • Il y en a qui prennent la parole pour accuser:

C’est par ignorance. Osée 4 :6 Mon peuple meurt faute de connaissance.

Si Satan connaissait véritablement le cœur de Job, il n’allait pas l’accuser devant Dieu. S’il connaissait la signification du salut positionnel des enfants de Dieu, il n’oserait pas les accuser jour et nuit devant Dieu.

Si tu connaissais ce que Dieu a en réserve pour les membres du corps du Christ, tu ne les pointeras pas du doigt accusateur.

Job 1 :6 Propos accusateurs du diable vis-à-vis de Job

Apoc 12 :10 l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

 

Dès que j’apprends que le Pasteur veut promouvoir un frère, je fais tout possible pour prendre la parole pour rappeler d’une manière ou d’une autre, les dessous du frère : je suis accusateur !

Au boulot, parce qu’un collègue monte en grade, le jour où on me donne la parole en réunion pour apprécier ses résultats, c’est l’occasion pour moi de mettre sur le tapis tous les échecs du collègue au lieu de l’encourager dans ce qu’il fait de bien : je suis accusateur !

 

  • Il y en a qui prennent la parole pour calomnier;

C’est ce que Pasteur Luigi a appelé dans son cours de Doctrine Appliquée,

  • la calomnie stupide (bavardage inutile …),
  • la calomnie évangélique (des rapports hypocrites des fautes des autres) et
  • la calomnie démoniaque pure et dure (pensées et dires destructeurs vis-à-vis des autres …).

Nombres 14 : 36 Les hommes que Moïse avait envoyés pour explorer le pays, et qui, à leur retour, avaient fait murmurer contre lui toute l’assemblée, en décriant le pays ;

La mission est d’apprécier ce qu’ils ont vu dans le pays et non d’inciter le peuple contre moïse. Quand nous avons la parole, disons ce que nous avons fait et faisons ce qu’on nous a demandé.

En fait, les calomniateurs sont des paresseux. Ils aiment le pain de la paresse.

Proverbes 31:27 Elle veille sur ce qui se passe dans sa maison, Et elle ne mange pas le pain de paresse.

Dieu nous demande de disposer du temps pour veiller sur ce qu’Il nous a confié afin de ne plus avoir du temps de nous occuper de ce qui se passe chez les autres.

En effet, si je prends le temps de m’occuper de ce qui se passe chez autrui, je ne peux pas être productif. C’est finalement ce que les autres produisent qui m’intéressera.

  • Il y en a qui prennent la parole pour se justifier;

C’est des désordonnés. Ils ne savent ni d’où ils viennent, ni où ils vont. Ils n’ont pas d’arguments valables.

Jean 8:14 Jésus leur répondit: Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d’où je suis venu et où je vais ;

 

J’ai beaucoup aimé la portion du message de ce jour où Pasteur Arnold disait :

C’est quoi les preuves que j’amène devant Dieu ?

Dieu dit : Esaïe 43 :26  Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier.

Comment puis-je expérimenter un Dieu de désordre quand ma vie n’est que désordre ?

Comment puis-je espérer de la réussite dans ma vie quand mon quotidien n’est que paresse ?

Comment puis-je espérer trouver ma part de manne si les autres se réveillent tôt suivant les prescriptions de Dieu pour aller en ramasser alors que moi je décide de passer la grâce matinée et me lever quand il y a déjà le soleil pour prendre ma part ? Je ne verrai que de la manne fondu dans le sol.

 

Les principes de Dieu existent ! Nous sommes enseignés ! Appliquons ce que nous connaissons de Dieu!

 

  • Il y en a qui prennent la parole pour manifester leur reconnaissance à Dieu

 

Pasteur Arnold a rappelé ce matin, le fait que nous faisons des bilans de fin d’année.

Quel bilan allons-nous faire en cette fin d’année ?

  • Ne rien dire ?
  • Accuser ?
  • Calomnier ?
  • Nous justifier devant Dieu par rapport à nos échecs ?
  • Ou glorifier Dieu pour ses bienfaits dans nos vies ?

Si nous considérons les œuvres de Dieu dans nos vies, nous ne pouvons pas voir de l’échec. Nous ne verrons que des enseignements, des opportunités et des réussites. Le mot échec n’existe pas dans la Bible.

« Si je regarde l’œuvre accomplie à la croix, ce n’est pas normal que je sois encore à ce niveau dans ma vie.

Si je vois le prix que Christ à payer à la croix, ce n’est pas normal que je sois à ce niveau dans tel domaine de ma vie.

Si je considère ta grâce et ta miséricorde, ce n’est pas normal que ma vie soit encore à ce stade-là. Ce n’est pas normal que je ne te vois assez dans tel domaine …… » Pasteur Arnold.

 

Psaumes 60:12 (60-14) Avec Dieu, nous ferons des exploits ; Il écrasera nos ennemis.

Oui ! Seulement avec Dieu ! Lui seul nous donne la capacité de faire des exploits.

 

Luc 17:10 Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.

 

Car c’est par la force de Christ que nous pouvons faire des prodiges. Reconnaissons-le !

 

Quelles prévisions allons-nous faire ? Glorifions Dieu en toute chose et en toute occasion !

Dieu dit : « Ne te vante pas du lendemain, Car tu ne sais pas ce qu’un jour peut enfanter » Prov. 27:1 ;

Mais Il dit aussi : « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine » Matthieu 6:34.